Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Barocklling Stone

Marjorie Paillon le 29 Septembre 2010 à 14:00

"Obama contre-attaque". C'est le titre de l'interview accordée par le président américain au magazine Rolling Stone. Un quart d'heure d'entretien décontracté depuis le Bureau Ovale, où Barack Obama commente l'état du Parti démocrate, le phénomène du Tea Party, sa passe d'arme avec Fox News, ses deux premières années à la Maison Blanche et les réformes à venir. Surprise : Obama dévoile même le contenu de son iPod. Résumé.



Sur le Parti démocrate et sa mobilisation à l'aune des midtrems : "L’idée que la base du parti démocrate manquerait d’enthousiasme et que les gens resteraient à ne rien faire en se lamentant est tout simplement irresponsable. Les gens doivent sortir de cette léthargie et retrouver le moral. (…) Même si ce n’est pas aussi passionnant qu’une élection présidentielle, cela va faire une énorme différence en ce qui concerne notre capacité à faire ce que nous avons prévu au cours des prochaines années."

Au sujet du Tea Party : " Cela ne fait aucun doute que l'infrastructure et le financement du Tea Party proviennent de lobbies très puissants. Ce n'est un secret pour personne. Dick Armey and FreedomWorks, qui a été une des premières organisation à rassembler les gens du Tea Party, sont financées par des industries très conservatrices, opposées à l'application des lois pour l'environnement, opposées aux orientations des énergies fossiles que nous avons prises en matière de politique énergétique, qui ne croient pas à une réglementation qui protège des travailleurs, qui veut s'assurer que le secteur financier ne sera pas régulé comme nous l'avons prévu. Il n'y a pas de doute sur le fait qu'il y ait une colère, une frustration et une inquiétude authentiques du grand public sur la crise financière que nous venons de traverser. (...) Mais à cause de la capacité d'un grand nombre de groupes très bien financés à se focaliser sur cette colère, cela se traduit par une force politique pertinente dans cette élection."

Sur le poids de la présidence : " Je suis là depuis deux ans, les gars. Et l'une des choses dont j'essaie de me souvenir c'est que nous avons accompli 70% de ce à quoi nous nous sommes engagés pendant la campagne, des réformes historiques, et qu'il nous reste 30% à faire. C'est ce à quoi vont nous servir les deux prochaines années. Ou peut-être les six prochaines. "

Fox News, vous avez-dit Fox News ? : " Nous avons une tradition dans ce pays d'une presse qui est parfois orientée. (...) Je pense que Fox fait partie de cette tradition. Une tradition qui a un parti pris indéniable. C'est un point de vue avec lequel je suis en désaccord. (...) Mais en tant qu'entreprise économique, elle rencontre un beau succès. Et je pense que si vous demandez à M. Murdoch quelle est sa priorité, c'est que Fox ait du succès. "

Bonus-track : " Mon iPod contient près de 2000 chansons. (...) Il y a pas mal de Stevie Wonder, beaucoup de Bob Dylan, de Rolling Stones, de R&B, de Miles Davis et John Coltrane. Ce sont mes standards. Beaucoup de musique classique aussi. Je ne suis pas un mordu d'opéra dans le sens où je n'y vais pas beaucoup, mais il y a des jours où Maria Callas est ce dont j'ai besoin."

Retrouvez l'interview de Barack Obama en intégralité et en version originale sur le site de Rolling Stone.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains