Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
Analyses & Interviews

Barack Obama, une première victoire déjà historique (vidéo)

François Durpaire le 10 Juin 2008 à 11:25

par François Durpaire, Chercheur au Centre de recherches d'histoire nord-américaine (Paris I) et co-auteur de "L'Amérique de Barack Obama" (Ed. Demopolis).



-Comment Barack Obama, apparu très récemment sur la scène politique nationale, a-t-il pu triompher face à l'armada du couple Clinton ?
-Barack Obama est-il en mesure de "réconcilier" l'Amérique avec le reste du monde ?
-Depuis l'investiture d'Obama, les débats se sont cristallisés autour de la question raciale, mais n'est-elle pas finalement surestimée ? Doit-on craindre des attaques de McCain sur ce thème ?

Retrouvez l'IRIS sur son site Internet : www.iris-france.org
Vidéo reproduite dans le cadre du partenariat entre l'IRIS et Ilovepolitics.info - Tous droits réservés




1.Posté par Bowthan le 10/06/2008 22:19
Il est dommage que Mr Durpaire réponde à plusieurs questions à la fois par question. Même si j'avoue que les questions auto posées sont pertinentes il y a des fois où l'on s'éloigne pas mal du fil rouge initial. Il reste que la vidéo est assez complète pour un truc de 11 ou 12 minutes cependant à vouloir aborder même des questions à priori pas posées peut être un peu trop succinct sur certain aspect.

Personnellement il y a tout de même deux ou trois choses que je n'ai pas trop compris. Dans la question :

- Comment Barack Obama, apparu très récemment sur la scène politique nationale, a-t-il pu triompher face à l'armada du couple Clinton ? que vient faire le "apparu très récemment sur la scène politique nationale" à part surcharger inutilement la question. J'avoue d'avoir être un peu resté sur ma faim sur ce point. Ca posait la question de Comment Obama s'est fait connaitre et a pu être suffisament crédible au point de faire la surprise en Iowa notamment ? Comment à t il pu acquérir ça en un temps record.

Et puis placer la question du choix du Vice Président à la fois d'Obama et de McCain à la question "Obama peut il reconcilier l'Amérique avec le reste du monde ?" c'est fort. Je ne m'y attendais pas du tout. En revanche les relations USA/Europe, USA/Moyen Orient, USA/Israel et USA/Chine USA/"Axe du mal" auraient peut être mérité au moins pour l'une d'entre elles un petit commentaire. On sait en plus que McCain a attaqué Obama sur ce point du président US qui n'a pas à parler à ses ennemis sans conditions comme ça. Ca aurait fait en plus un bon contre poids en plus avec le terme du changement dans la campagne générale évoquée en fin de première question.

Sinon en 3 ème question : "Depuis l'investiture d'Obama, les débats se sont cristallisés autour de la question raciale, mais n'est-elle pas finalement surestimée ?" Elle ne me semble pas tout à fait exact. Il y avait déja eu un premier coup de semonce en Caroline du Nord qui n'avait pas porté chance à la femme de Bill Clinton, le "malheureux" qui a fait "une gaffe tactique". Puis surtout avec l'affaire de son révérant qui a éclaté il y a déja 2 mois je crois.

Et puis j'aurais posé la question autrement. Avec cette investiture Obama est il encore noir ? Dans une question précédente Mr Durpaire dit bien que les minorité ont maintenant besoin de la majorité et vice versa. Que McCain serait tenté de sortir de son chapeau un VP issue d'une minorité.

Est ce que la campagne va devenir plus "classique" maintenant ? Où la couleur politique et le rassemblement des partis (pas si unis encore tous les deux) reprendront leurs droits. Bien plus que les questions de races et de couleurs.

Et dans quel état est le parti démocrate après la nommination d'Obama ? Lui qui était en position de force au début des primaires. Ca n'est pas encore si solide. La nommination d'Obama ne résoudra pas tout. Comment va t il faire pour draguer les hillaristes et les billou clintoniste ?


2.Posté par mike le 11/06/2008 10:16
"bowtan", je comprends ta tentative de vouloir croire qu'obama n'a pas trop de chance dans cette élection, pourtant lorsque je regarde les sondages depuis la nomination de ce dernier, gallup et rasmussen sont parti de - 1 à +7 en faveur d'Obama si tu n'appelle pas ça un ralliement je sais + comment tu va le décrire, n'oubli pas que pour les sondages la marge d'erreur se situe à + ou moins 3 ou 4 alors si on se situ au dela de cette marge c'est qu'on a incontestablement une adhesion de nouveau électeurs, la seule chose que moi je peux souhaiter c'est que pourvu que ça aille jusquà la fin par ce que les sondages ne nous ont pas trop menti tous ces temps-ci....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains