Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Barack Obama et l'amertume de la classe ouvrière américaine

Julien Landfried le 12 Avril 2008 à 11:26

La classe ouvrière américaine est-elle rongée par l'amertume et le ressentiment ? Pour avoir suggéré que son sentiment d'abandon par les élites expliquait son repli vers les questions morales (religion, armes, etc.), Obama est la cible des feux croisés d'Hillary Clinton et de John McCain. Obama "méprise" les habitants de Pennsylvanie pour la sénatrice de New York, tandis qu'un membre de l'équipe de campagne du candidat républicain a déclaré que les propos d'Obama "témoignent d'un élitisme et d'une condescendance envers les Américains qui travaillent dur, et cela est rien moins qu'époustouflant".



Extrait des propos d'Obama (voir le document audio ci-dessus) : "You go into some of these small towns in Pennsylvania, and like a lot of small towns in the Midwest, the jobs have been gone now for 25 years and nothing's replaced them. And they fell through the Clinton administration, and the Bush administration, and each successive administration has said that somehow these communities are gonna regenerate and they have not. And it's not surprising then they get bitter, they cling to guns or religion or antipathy to people who aren't like them or anti-immigrant sentiment or anti-trade sentiment as a way to explain their frustrations."

La réponse d'Hillary Clinton ci-dessous : "well, that's not my experience. As I travel around Pennsylvania, I meet people who are resilient, who are optimistic, who are positive, who are rolling up their sleeves. They're working hard every day for a better future for themseves and their children."

Obama n'a pas tardé à répondre lui-même à Hillary Clinton et au camp de John McCain :

“When I go around and I talk to people there is frustration and there is anger and there is bitterness. And what’s worse is when people are expressing their anger then politicians try to say what are you angry about? This just happened – I want to make a point here today.

“I was in San Francisco talking to a group at a fundraiser and somebody asked how’re you going to get votes in Pennsylvania? What’s going on there? We hear that’s its hard for some working class people to get behind you’re campaign. I said, “Well look, they’re frustrated and for good reason. Because for the last 25 years they’ve seen jobs shipped overseas. They’ve seen their economies collapse. They have lost their jobs. They have lost their pensions. They have lost their healthcare.

“And for 25, 30 years Democrats and Republicans have come before them and said we’re going to make your community better. We’re going to make it right and nothing ever happens. And of course they’re bitter. Of course they’re frustrated. You would be too. In fact many of you are. Because the same thing has happened here in Indiana. The same thing happened across the border in Decatur. The same thing has happened all across the country. Nobody is looking out for you. Nobody is thinking about you. And so people end up- they don’t vote on economic issues because they don’t expect anybody’s going to help them. So people end up, you know, voting on issues like guns, and are they going to have the right to bear arms. They vote on issues like gay marriage. And they take refuge in their faith and their community and their families and things they can count on. But they don’t believe they can count on Washington. So I made this statement-- so, here’s what rich. Senator Clinton says ‘No, I don’t think that people are bitter in Pennsylvania. You know, I think Barack’s being condescending.’ John McCain says, ‘Oh, how could he say that? How could he say people are bitter? You know, he’s obviously out of touch with people.’

“Out of touch? Out of touch? I mean, John McCain—it took him three tries to finally figure out that the home foreclosure crisis was a problem and to come up with a plan for it, and he’s saying I’m out of touch? Senator Clinton voted for a credit card-sponsored bankruptcy bill that made it harder for people to get out of debt after taking money from the financial services companies, and she says I’m out of touch? No, I’m in touch. I know exactly what’s going on. I know what’s going on in Pennsylvania. I know what’s going on in Indiana. I know what’s going on in Illinois. People are fed-up. They’re angry and they’re frustrated and they’re bitter. And they want to see a change in Washington and that’s why I’m running for President of the United States of America.”

En 2004, des Etats autrefois considérés comme des bastions démocrates avaient massivement voté pour George W. Bush. C'est le point de départ de l'essai Pourquoi les pauvres votent à droite de Thomas Frank (Agone, 2008). Ilovepolitics aura l'occasion d'y revenir :-)




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par René le 12/04/2008 15:11
Je mets ici une phrase dite par quelqu'un dans un autre blog : " S'il faut un exemple de la mauvaise foi de ceux qui s'en prennent à Obama, ces vidéos en sont un parfait. Car le seul reproche qu'on pourrait à la limite lui adresser serait un excès de compréhension à des fins électorales."

S'il arrivait que Barack Obama ne gagne pas cette élection, c'est parce qu'il ce qu'il dit est vrai.
On pourrait peut etre lui reprocher une très grande comprehension des réalités de vie des gens.

Hillary elle ne dit qu'elle voit de l'optisme et du devouement partout.

McCain lui ne dit rien du tout, apart raconter sa vie, et dire qu'il connait l'économie mieux que quiconque.

Concernant Barack, en plus de lui, sa campagne incarne elle aussi le changement qu'il promet. Elle contraste avec le politique politicienne des autres...il met au defi l'intelligence du peuple americain, en les disant des verités quoique dures mais bien réelles.
Il l'avait deja fait ça dans son discour de philadephie à propos du probleme racial, il l'a encore faite Jeudi dernier.

Je continue de penser que Barack Obama est une chance pour l'amerique et ce peuple l'obtiendra si il ( le peuple americain) le merite!

2.Posté par Patriots le 12/04/2008 15:19
Bonjour !

Pouvez-vous traduire les propos des candidats dans vos articles ! Tout le monde n'a pas la chance d'être bilingue (comme vous...) ! Merci .

3.Posté par Noam le 12/04/2008 15:46
Je suis un peu navré de ces réactions de primitifs et de politiciens. Mme Cliton doit fermer sa gueule et se tirer de cette course au lieu de chercher la petite bête.

On peut reprocher à Barack d'étre vrai dans le verbe mais c'est plus fort que lui et ce qu'il a dit sur le middle class aux Etats - Unis en général et celui de la Pennsylvanie et de l'Indiana restent des vérités que les intellectuels et les médias ont soulevé et dénoncé depuis les élections de 2000. Reste à savoir s'il faut continuer à mentir au segment le plus important des électeurs américains. Je ne crois pas que c'est la meilleure solution.

On a entendu le pasteur Wright sur le rapport du pouvoir américain et la communauté noire et la tempête Katrina et le mépris des autorités pour venir en aide aux habitants de la Nouvelle Orléans.

Toute vérité est bonne à dire...

4.Posté par anthony saint le 12/04/2008 16:36
Je ne comprend pas les reactions des opposants au candidat Obama en ce qui concerne les problemes des petites villes en pennsylvanie et ailleurs, il ne fait que relater la verite, il ne fait que dire la verite sur 25 annees de mensonges et de trahisons politiques....... et en retour ces candidats opposants n'ont rien a dire d'autre que c'est un manque de respect vis a vis de ces gens!!!
c'est incroyable, ils n'ont rien a dire, rien a proposer.....et si mc cain ou hilton devienne president cela va continuer dans le meme sens car pour eux tout va bien dans le meilleur des mondes pourvus que leurs livres se vendent bien et que dans quelques annees ils pourront donner des conferences un peu partout.........
quand vont ils arreter de prendre les gens pour des imbeciles......

5.Posté par hadya le 12/04/2008 17:00
Barack vient à nouveau de frapper un grand coup, aussi fin et intellligent que son discours de Philadelphie

Et une fois de plus, McCain et Hilliar n'ont rien compris au film.....

Ils n'y ont vu que du feu en se jetant corps et âme, cédant à laur anti-Obamisme primitif sur cette déclaration en n'y voyant qu'une façade simpliste commel eur esprit et en disant exactement l'inverse de ce qu'il fallait dire.....

Ils ont montré, une fois de plus, que les préoccupations des Américains, ils n'en ont rien à battre.
Sans même chercher à les comprendre, ils aboient qu'Obama est "condescendant"......Pathétique et terriblement attristant d'être à ce point déconnectés de la réalité......

Barack vient de réaliser un joli "2 coups en un" ........Sans parler des retombées auprès de cet électorat, aucun d'entre eux, touché par le chômage, ne peut dire que ce que dit Barack est faux.......

6.Posté par Amnesiac le 12/04/2008 17:15
On reproche a Obama sa "condescendance", mais ne faut il pas voir chez ses adversaires et ceux qui les entourent une forme (choquante) de populisme.

7.Posté par marius munt le 12/04/2008 18:06
ces deux autres candidats savent très bien que face à quelqu'un comme Obama,ils n'ont pas beaucoup de chance,la seule façon de faire est de tout faire
pour le casser,et à n'importe quel prix.Meme si on est bete,essayons de faire nos analyses propres,qu'est ce que Obama a dit de mauvais?Vraiment que DIEU aide
cette fois,pourque l'on mette fin à cette politique de Washington,qui térrorise le monde et surtout les pays du tiers monde,qui sont pris pour le champs d'éxpérimentation de leurs armes.Car nous savons tous que l'Amérique ne veut se battre que avec les pays du tiers monde.Hillary pour elle,ne pense que à etre là pour s'enrichir encore de plus.Laissez ce garçon,qui connait ce qu'est la souffrance,parcequ'il a travaillé avec les pauvres et connait ce qu'est ce la pauvrété.peut etre le monde est dirigé par le diable,parceque la plupart des hommes politique ne considèrent jamais la volonté de leurs peuples.Que Dieu maudissent les méchants

8.Posté par Touiti le 12/04/2008 18:55
Bonsoir.Plutot de donner leurs avis personnels,Hillary et Mccain passent leurs journes a critiquer les discours qu'Obama tient sur les realites americaines.Et quand Hillary se flatte elle va jusqu'a mentir exagerement comme sur son voyage en Bosnie ou elle aurait echapper aux tirs des snipers.Obama est la chance pour l'Amerique et le monde entier parceque ce pays est la premiere puissance mondiale.Quand Hillary ou Mccain remporte cette election,c'est en quelques sorte accorder un trosieme mandat a Bush car ca sera toujours la continuite.

9.Posté par rico le 12/04/2008 19:33
Je suis quelque peu effaré de voir les croyances des uns et des autres. Croient ils qu'il n'y aura pas de mécontents et de laissés pour compte si Obama est élu président ?
C'est facile d'exploiter la rancoeur et l'amertume quand on n'a pas d'expérience et de passif. C'est une tactique très utilisée par les extrèmes en France (FN et LCR).

they fell through the Clinton administration

Super. Le candidat à l'investiture du parti démocrate attaque le bilan de la derniere présidence de son parti.
rich. Senator Clinton

Et là, j'hallucine: Obama nous fait un numéro à la François Hollande, ou bien ?

Je trouve Obama nettement moins positif dans ces propos que l'image qu'on nous vend de lui depuis des mois. Son positionnement ici correspond à l'extrème gauche. C'est une riposte maladroite, alors que les attaques lancées contre lui étaient bénignes.

Un mot sur Mac Cain: personne ne relève qu'il a coordonné son attaque avec celle d'Hillary ? C'est une stratégie de contre poids: quand un des candidats démocrates attaquera l'autre, Mac Cain lui emboitera le pas autant que possible pour faire caisse de résonnance. A mon avis, on va revoir celà à de multiples reprises.

10.Posté par Yvon Thivierge le 12/04/2008 19:44
Regardez ce clip de CNN pour entendre trois panelistes désavouer les Clinton/McCain pour leurs critiques des propos d'Obama avant même qu'il ne les justifie lui-même (video) :

http://www.youtube.com/watch?v=4G8dRMofHNs

11.Posté par saad le 12/04/2008 21:31
S'il vous plai, traduisez les propos des condidats

12.Posté par Stig le 12/04/2008 22:37
Quel tact.
Barack Obama se moque parfois des gens. Ici, en l'occurrence, des gens qui ne sont pas suffisamment intelligent pour comprendre leur aliénation focalisée sur les armes à feu et la religion. Mazette... C'est un lapsus ( un lapsus révélateur et pas un lapsus linguae) et un nouveau signe d'arrogance qui va lui coûter un grand nombre de voix. For make no mistake, ces gens sois-disant un peu simple savent toujours glisser un bulletin dans une urne.
Barack Obama se moque aussi de quelques millions d'électeurs quand il troque son costume anthracite pour un blouson en cuir et qu'il se met en scène devant une usine désaffectée pour s'identifier aux ouvriers de Pennsylvanie au chômage. Ça c'est la petite cerise sur le gâteau qui serait risible si elle n'était pas si indécente. Enfin, comme dirait l'autre: "ça le rend un peu humain de raconter des conneries de temps à autre"...

13.Posté par ObamaLaFIN le 13/04/2008 13:05
sur le plan factuel, ce que dit Obama est vrai et ne peut soffrir de contestation que le choix des mots, mais Obama aurai du faire attention on est à la fin du processus, et si Hillary lui met plus de 10 points en Pennsylvanie et l'accroche en caroline du nord alors il devra renoncer à la nominatiopn pour un commentaire dont il aurai pu se passer et qu'il a fait de cette façon par exces d'assurance... parce que là il répondait quand meme pas une question fondamentale, il répondait à une questions sur le fait que ses gens là n'adhrent pas à sa campagne... Son exces d'assurance lui a fait dire que si ses gens là ne sont pas avec lui c'est par dégout pour la politique... mais ils votent quand meme pour McCain et Clinton non?

ses propos sont certes juste, mais je crois qu'il vient de faire arakiri à son ambition présidentielle!

14.Posté par smoby le 13/04/2008 13:36
Ce qui compte vraiment ce n'est pas la petite secte des obamistes (peut-etre la moitie des electeurs democrates, qui eux meme sont 40% de l'electorat), Obama peut bien faire des cabrioles ou fumer des joints et peter en public, ils trouveront ça "genial, fin, intelligent, strategique, messianique":)).

Ce qui compte c'est l'impacte de ses paroles sur les "indecis", sur l'electorat centriste, sans lequel le senateur Barack Hussein Obama ne peut pas gagner la presidence des USA. C'est par pour les obamistes que Hillary et Mccain parlent et accusent, c'est pour les centristes, pour ceux qui risquent d'etre (et le sont clairement) desagreablement surpris par de telles libertes avec le "politiquement correct" (en plus, ironie de l'historie, cette attitude hypocrite dans le discours politique a ete introduite et promue par les democrates et les gauchistes sous pretexte de "protejer la sensibilite des minorites", pour une grande partie de la gauche ideologique "toute verite n'est pas bonne a dire" et de toute facon il faut eviter "le peuple" le plus souvent possible, pas de referendum svp, merci:)).

2 conseillers tres proche d'Obama (le "guide spirituel" et celui pour l'economie) ont deja tenu des propos en totale contradiction avec les affirmations publics d'Obama, maintenant c'est Obama lui-meme qui est oblige a nier et s'excuser pour des propos clairement insultantes pour les blancs pauvres qui sont l'ame de ces petites ville dont il parle.

Par inadvertance, simplisme, fatigue ou manque de conviction, Obama vient d'offrir encore un argument au staff de Hillary et surtout a la redoutable machine republicaine (qui n'a meme pas commence la campagne!). C'est l'exemplaire organisation republicaine et les convictions fortes et bien etayes de ses membres qui ont reussi a faire elire 2 fois un George Bush beaucoup plus deteste et attaque qu'aujourd'hui un McCain :).

Je me rappelle les hysteries pro-Kerry, pro-Bayrou, pro-Royal (aucun n'a jamais ete elu), les campagnes mediatiques incroyables anti-Blair(3 fois elu), anti-Bush (2 fois elu), anti-Sarkozy (elu), anti-Berluscuoni (en passe de gaganer une troisieme fois) ! Ca peut marcher au Nepal, par ex., pas dans le monde occidental, passe a droite depuis des annees et pour tres longtemps, pour des raisons demographiques, culturels et en partie economiques. "La droite, c'est naturel", disait BHL:). Et Lula :"on devient plus mur, on reflechi un peu plus, on reste pas -de gauche- quand on comprend et on a de l'experience":)). Verifiez, verifiez:)

15.Posté par ObamaLaFIN le 13/04/2008 13:48
Obama ne se remettra pas de ce coup dur qu'il vient de s'infliger à lui même!

16.Posté par Yvon Thivierge le 13/04/2008 19:02
Force est de constater que les positions que prennent respectivement Barack Obama et Hillary Clinton font ressortir les vieux démons entre socialistes et capitalistes français, les premiers affichant une sympathie toute naturelle pour le grand Noir et les seconds exposant leur antipathie à son égard et leur admiration pour la femme de droite qui n'a rien a envier à la dame-de-fer de la Britannique Margaret Thatcher.

17.Posté par Yvon Thivierge le 13/04/2008 19:41
Voilà un beau ramassis de faussetés qui s'ajoutent aux attaques et accusations de Clinton/McBush et qui tiennent plus de la velléité que de la réalité.
Les grands hommes d'État et lauréats du Prix Nobel que sont l'ex- président Jimmy Carter et l'ancien vice-président Al Gore vont donner le coup de grâce à Hillary Clinton et lui montrer la porte de sortie, soit lors d'un tête-à-tête avec elle ou tout simplement en appuyant publiquement son rival Barack Obama :

http://news.scotsman.com/latestnews/It39s-Obama-stupid-Carter-and.3976738.jp

http://news.scotsman.com/latestnews/It39s-Obama-stupid-Carter-and.3976738.jp

18.Posté par kechkeche le 13/04/2008 20:05
pour la première fois depuis Kennedy les américains ont un candidat valable pour leur présidence, il est normal qu'il fasse l'objet de sévères critiques de par ses adversaires gardiens de l'ordre établi à Washington, BUSH et ses lieutenants ont réussi à donner des USA l'image d'une puissance occidentale dénuée de toute morale et prête à tirer sur tout ce qui bouge, je pense qu' Obama réussira tout de même à surmonter tout ça pourvu qu'on lui laisse la vie sauve, j'invite les américains à faire preuve de bon sens, car le génie humain n'a pas de couleur.

19.Posté par hadya le 13/04/2008 21:13
@Obamalafin
Tu n'exagères pas un tout petit peu là?
Il n'a quand même pas menti effrontément en inventant des tirs de snipers, à moins que, pour le peuple Américain, dire des vérités est pire qu 'inventer des histoires, ça à la rigueur, ce serait un autre débat

@Rico
Je n'ai pas souvenir que McCain s'en est pris à Hillary lors du Bosniagate ou la récente affaire Penn.....
Pourquoi à ton avis?
D'un, il rêve de l'avoir comme rivale et de deux, la plus probable, il ne la calcule simplement pas car pour lui comme pour tout le monde, elle est over depuis longtemps déjà.....

En tout cas, mes amis, face à cette folle histoire et les proportions de ouf qu'elle a pris, je ne peux m'empêcher de penser que notre ami Sarko n'aurait pas fait long feu aux States avec ses multiples phrases assassines provocatrices qu'il nous a balancées durant sa campagne.....

Si "amer" a choqué Hilliar et McCain, qu'est ce que ça aurait été s'ils avaient participé à la campagne Française......

20.Posté par Stig le 13/04/2008 23:24
Obama dit la vérité sur les habitants de Pennsylvanie et par extension des habitants du midwest ?
Voilà bien une autre preuve d'arrogance et de bêtise affligeante de la part des soutiens de Barack Obama.
Ajoutons donc, dans le même désordre d'idées, que tous les habitants de la côte ouest sont des libéraux new-age et que tous les habitants de New York fument du crack.
Ce genre de généralités ineptes n'honorent pas un homme qui est au demeurant brillant et qui mérite de meilleurs soutiens que ceux qu'on peut lire ici.
C'est d'ailleurs peut-être aussi pour cela qu'il s'est excusé.

21.Posté par mike le 14/04/2008 10:13
j'ai lu la plupart des commentaires et je vois que la gangrenne de l'homme politique c'est le mensonge, il faut parler pour satisfaire tel ou tel ailes du parti ou de la population je trouves tout ça dommage, moi je crois que quand il faut dire la vérité on la dit n'en déplaise aux ailes dures ou centre ou quoi que ce soit, hylarie c'est la farce et le cynisme à son apogé, elle a fini de se tuer et mainant elle tue le parti démocrate c'est pathétique....

22.Posté par Yvon Thivierge le 14/04/2008 19:46
Thomas Frank, l'auteur de "What's Wrong With Kansas" (trad. Pourquoi les pauvres votent à gauche) affirme ici que les propos de Barack Obama ne sont pas du tout alarmistes et ne prêtent même pas à la controverse.
À noter aussi que Bill Clinton soi-même avait déclaré, lors de sa première campagne présidentielle en 1991, que les Blancs économiquement enragés sont effrayés à mort :

http://www.huffingtonpost.com/2008/04/14/thomas-frank-on-obama-not_n_96528.html


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains