Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Barack Obama défend Michelle, sa belle

Marjorie Paillon le 19 Mai 2008 à 21:00

Quand on touche à son épouse Michelle, Barack Obama monte au créneau. Invité ce matin de Good Morning America d'ABC, le couple Obama a fait front face à la polémique sur le patriotisme de madame. Monsieur n'a pas apprécié le spot diffusé par le Parti républicain du Tennessee et le fait savoir. Un spot qu'il trouve "juste vulgaire". Et vous, qu'en pensez-vous ?



Extraits : " Si je dois être le nominé (ndlr : du Parti démocrate), le Parti républicain pourra dire ce qu'il veut sur moi et sur mon parcours. Mais s'ils pensent faire de Michelle une des clés de la campagne, ils devraient faire attention, parce que je trouve ça parfaitement inacceptable, cette idée d'attaquer ma femme ou ma famille... Michelle est la personne la plus honnête que je connaisse, qui fait le plus attention aux autres. Elle aime ce pays. Et qu'ils essayaient de détourner le sens de ses propos d'une façon peu flatteuse, je pense que c'est juste vulgaire. Et je crois que c'est aussi ce que les Américains pensent. Quels que soient ceux qui sont en charge du Parti républicain du Tennessee, ils feraient mieux de réfléchir profondément au type de campagne qu'ils veulent, je pense que c'est vrai pour tout le monde, les démocrates comme les républicains."
A bon entendeur...



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par rico le 19/05/2008 22:17
Moi je connais une autre femme dont on a détourné les propos.

Lorsqu'elle a loué le rôle d'un ancien président (blanc donc) dans l'accession des noirs à des droits civiques équitables, le staff de Mr Obama a propagé des rumeurs de racisme et il a fallu des jours à Obama pour réagir.
Parce qu'il était intéréssé aux gains électoraux que la propagation de cette rumeur pouvait lui apporter (gains largement matérialisés par la suite).

Oui, je sais, je ressasse.
Mais comme j'ai une chance d'avoir le 1er post et que la primaire est à peu près finie, je pense qu'il est temps d'examiner avec lucidité les actes "juste vulgaires" de sa sainteté.

2.Posté par hadya le 19/05/2008 22:40
Rico mon ami, une fois de plus on ne va pas être d'accord
Ce n'est pas le clan Obama qui avait commencé avec l'histoire de MLK.....
Ca a été une intention dlibérée de MADAME pour jouer sur le facteur racial et c'est là que tout avait commencé avec les sous-entendus racistes.....

Sinon pour parler de la video, je n'ai qu'une chose à dire : elle en a de la chance Michelle......

3.Posté par natural le 19/05/2008 23:17
lol Hadya !!! Oui elle en a de la chance effectivement ! Cet homme ne les laissera pas se servir de sa femme pour leur besoin de campagne.
J'aime beaucoup cette vidéo, ça montre que ça sera très rude entre les deux hommes. Donc, ça promet ...

4.Posté par rico le 19/05/2008 23:51
Hadya:
Ce n'est pas le clan Obama qui avait commencé avec l'histoire de MLK.....
Je serai curieux de lire comment tu peux justifier celà.

Le camp Obama a fait comme n'importe quel parti en campagne: scruter dans les propos de l'adversaire la moindre opportunité d'attaquer, et ils l'ont trouvé sur un terrain particulièrement abject. Ils ont réussi à mobiliser ainsi la communauté noire, mais à quel prix ?

Alors qu'Obama quelques mois plus tard dans son discours de Philadelphie appelle les noirs à ne pas exagérer le racisme dont ils sont victimes, il a laissé son staff agir exactement à l'opposé par calcul électoral et contribué ainsi à propager ce qu'il prétend combattre. Au niveau hypocrisie, ça vaut sa gamelle sur l'ALENA, sauf que le thème est bien plus grave et bien plus au coeur des raisons avancées pour sa candidature.

5.Posté par rico le 20/05/2008 00:07
Il y a aussi quelque chose qui m'avait sauté aux yeux ce week-end à propos de l'hospitalisation de Ted Kennedy :
Le sénateur de l'Illinois (...) a qualifié Ted Kennedy de (géant) qui "a plus fait pour apporter aux autres une assurance maladie que n'importe qui dans l'histoire" américaine.
On se demande bien qui est visée...
Franchement, profiter de l'hospitalisation d'une figure médiatique pour asséner un coup dans les tibias aussi mesquin (la partie étant jouée, n'est ce pas ?) que déplacé (je croyais que l'heure était à la réunification) et de mauvaise foi (il suffit de comparer l'investissement de Ted et celui de vous-savez-qui), y'a pas à dire, c'est d'une élégance rare.

J'attendais de voir si les médias relèveraient celà: Walou, que dalle.
Pas même les soutiens de vous-savez-qui, qui montrent qu'eux au moins savent fermer les yeux sur les bassesses de leur futur ex-concurrent quand il s'agit de se réunir.

6.Posté par hadya le 20/05/2008 00:39
Parfaitement Rico, c'est elle qui a joué dès le départ sur la carte raciale et ensuite Oncle Bill a continué avec sa comparaison à 2 balles, Obama=Jesse Jackson et ainsi de suite....
But des Bonnie&Clyde de la politique : faire passer Obama pour le candidat des Noirs et uniquement ça

Barack, contrairement à ce que tu as l'air de penser, n'a jamais joué la victimisation de la carte raciale contrairement à la MADAME où tout ce qui était contre elle était forcément sexiste
Le message de Barack envers les Noirs est simple en fait : oui il y a du racisme mais ne mettez pas tout sur son dos, voilà une chose à laquelle je souscris à 100 %

Quant à ce que tu dis sur Kennedy, tu ne serais pas légèrement parano?? Je le pense.....A force de voir en Barack que des choses calculées, voilà ce qui arrive lol

7.Posté par hadya le 20/05/2008 00:52
Ah et au fait pour l'ALENA et l'hypocrisie, ne le dis pas trop fort car la MADAME a été la première à être allée voir les Canadiens pour leur dire de ne pas s'en faire et ensuite elle a été dénoncé une rencontre non officielle d'un conseiller d'Obama.....
Ca a été un complot Canado-Hillaryen

Alors en matière d'hypocrisie et de mytho, la MADAME on ne la rattrappera jamais

8.Posté par mental le 20/05/2008 08:13
rico> les medias n'ont pas relevé ta theorie car elle est issue de ton imagination.Lorsque l'on dit de quelqu'un qu'i a fait "mieux que quiconque" ça ne veut pas forcement dire mieux qu' hillary clinton.Il faut arrêter la parano maintenant.Et puis, hillary pour barack, c'est déja du passé.

9.Posté par Le Passant le 20/05/2008 08:24
Je ne livrerai là pour une fois qu'un simple sentiment personnel : c'est bien la première fois qu'une élection américaine m'intéresse au point de l'avoir suivi depuis le (presque) début de ces primaires. Rien d'anodin là-dedans. Actant à l'origine le fait qu'Hillary Clinton disposait d'un boulevard pour dérouler sa campagne, c'est bien à partir du moment où le nom de Barrack Obama est apparu que je me suis sérieusement penché sur la question. Je me dois également de dire que c'est également la première fois qu'un tel enjeu me paraît exister, et de facto la première fois que pas un jour ne se passe sans que je jette un oeil dans l'actualité politique américaine.

Pourquoi un tel intérêt ? Simplement parce que je ressens pour la première fois le terrain d'une vraie différence avec tout ce que j'ai pu observer jusqu'à présent dans cette vie politique. On est ici bien loin des duels précédents, sans oublier le poids des symboliques engagées. C'est d'autant plus vrai qu'il me semble - cela n'engage que moi, mais je le souligne par soucis d'honnêteté - que le potentiel politique de cette campagne est mille fois supérieur à celui que j'avais enregistré lors des dernières élections françaises, dont les acteurs - si nouveaux tels qu'on nous voulait nous les vendre à l'époque - m'ont toujours été familiers, et n'ont donné à voir qu'un affrontement de pure communication, certes poussée à son paroxysme, mais à mon sens totalement vide du souffle nécessairement novateur dont nos systèmes politiques ont un indispensable besoin au titre de leur simple survie.

Je précise tout de suite que je ne m'inscrit pas du tout dans le concept messianique décrié par certains ici - parfois avec juste raison au regard de quelques commentaires apparus ici ou là - car c'est un mode opératoire que j'ai abondamment critiqué dans la campagne du personnage que les français ont élu au terme de la campagne présidentielle. Pour être totalement complet à ce sujet et éviter les dérapages potentiels, je n'avais pas non plus la moindre affinité avec les autres candidats en concurrence à cette époque. Mon constat est donc le suivant : il est évident que cette campagne présidentielle américaine est l'instant politique qui me parait le plus riche de sens et le plus important depuis que je suis en âge de comprendre la politique (ce qui ne date pas exactement de va veille au soir...).

Dans le même ordre d'idée, j'avoue également - sans que cela rejoigne le moindre du monde une considération populaire française assez récurrente - que je considérais avec une circonspection certaine la place des Etats-Unis dans le monde depuis l'élection de George W Bush, circonspection qui a progressivement glissé sur le terrain de l'inquiétude, et même peut-être du dégout régulier. J'acte aujourd'hui le fait - certains parleront de fantasme - que je ressens pour la première fois plus d'intérêt pour la politique US que pour la politique française, au titre de l'actualité comme au titre du potentiel de changement qui se profile. Changement tant urgents qu'indispensables, et (j'ose le mot) tant vitaux pour la pérénnité de nos fondamentaux de vie. On peut vendre un produit de papier glacé en surfant sur les attentes des gens (modèle français) ou bâtir en politique qui par sa construction même répond déjà aux attentes des gens (le "phénomène" Obama).

Pour toutes ces raison, quand je lis que Michele Obama aurait déclaré être "fière de son pays pour la première fois dans sa vie d'adulte", je ne peux pas être choqué. J'aurai même tendance à dire - propos à moduler en regard de la maladresse avec laquelle elle à pu être amenée à l'exprimer - que je partage cette opinion (d'un point de vue extérieur, cela va sans dire).

10.Posté par rico le 20/05/2008 08:52
Hadya:
Je dois dire que ton post numéro 6 m'a beaucoup amusé !
On ne dialogue pas pour nous : toi comme moi avons des idées bien arrêtées sur l’identité du meilleur candidat démocrate. On dialogue pour que les personnes qui ne sont pas encore trop orientées se fassent une idée.
Je leur laisse le soin d’apprécier la pertinence de tes propos sur la victimisation sexiste d'Hillary.

Une remarque pour le reste (post n° 7): quand tu prétends de telle choses, donnes une source pour appuyer tes dires, autrement on reste au niveau de "c'est celui qui dit qui y est".

11.Posté par anar le 20/05/2008 09:03
"juste vulgaire". Et c'est tout? P'tain, ce mec est nul, c'est un faiblard pas possible. Il parle comme une gonzesse:
"Oh, mon Dieu, comme je suis trop degoute, je vous jure, ces republicains..."
Il n'a qu'a expliquer pourquoi sa conne de femme balance des debilites pareilles a la tele, devant de milliers des gens..
Si on aurait attaque Bill, Hillary serait alle au Tennessee et aurait mordu qqs. republicains, aurait casse des vitres au siege du GOP, taper sur la gueule d'un des mecs du clip, etc. Franchement, Obama n'impose pas comme "chef d'etat", il a l'air d'un baratineur qui se casse des qu'il ya du grabuge :)). Hillary, respect..!

12.Posté par rico le 20/05/2008 09:08
Je m'avise que j'ai oublié quelque chose pour faire comprendre ma remarque sur les propos d'Obama sur Kennedy qui serait la personne ayant le plus fait pour apporter aux autres une assurance maladie que n'importe qui dans l'histoire" américaine.

Il faut lire la bio d'Hillary et se demander quelle sont les causes majeures qu'elle défend pour comprendre le sens de l'attaque d'Obama:
Elle défend toujours son projet d’extension du régime d’assurance santé, les campagnes de vaccinations obligatoires pour les enfants et une sensibilisation plus forte de la population aux problèmes de santé. Elle travaille aussi sur d’autres projets moins renommés tels le CHIP (Children’s Health Insurance Program ou Programme d’Assurance Maladie pour les Enfants) et un financement pour le dépistage du cancer du sein.
Souvenez vous aussi de son investissement dès 1993 pour la couverture santé et demandez vous pourquoi 15 ans après elle défend de nouveau cette mesure qui la ramène à un ancien échec (elle ne lache jamais ! :-)

Et si vous ne comprenez toujours pas, laissez moi vous présenter l'uchronie suivante:
Si Jesse Jackson venait à être hospitalisé, comment percevriez vous les propos d'Hillary Clinton disant qu'il était le meilleur candidat pour la communauté noire que le pays ait connu ?

13.Posté par mental le 20/05/2008 09:31
le passant > tres belle prose. Et j' adhere aux idées.

14.Posté par metatron le 20/05/2008 10:22
Rasmussen Report du 19 mai, McCain passe devant Obama!

Intentions de vote: 45% McCain, 44% Obama

Et pour la premiere fois, McCain est vu favorablement par le meme pourcentage d'electeurs qu'Obama: 48%

Par contre, McCain est mieux percu qu'Obama, opinions negatives: 47% McCain et 49% Obama.

Dans le cas d'une election a 5 candidats (McCain, Obama, Clinton, Nader, Barr) les premiers seront McCain 32%, Obama 31% et Clinton 22% !
Selon Rasmussen, Clinton a des chances reelles en "candidat libre", en dehors des partis.

15.Posté par natural le 20/05/2008 10:41
@anar

Votre vulgarité et votre sens de la répartie, donnent envie de zapper vos commentaires. Vous n'admettez pas que votre candidate a perdu et c'est pour cela que vous venez cracher sur le candidat sorti gagnant et sur sa femme. Vous ne méritez pas l'attention nécessaire, au moins certains pro Hillary argumentent et se font entendre et xcomprendre. Mais vous venez dégueuler ici pour sortir votre haine et vos sales propos. Et si on vous disait que votre femme est conne, est-ce que cela vous plairait ?!!! Non je ne pense pas. Je n'ai pas de leçons à vous donner parce que je pense que c'est foutu avec de tels arguments.
Ne me répondez pas anar, parce que j'ai choisi de vous zapper à partir de ce jour, ne perdons pas notre temps...
N.E.X.T

16.Posté par hadya le 20/05/2008 11:30
@Rico
Le lendemain des élections en Ohio, toute la presse Canadienne faisait les choux gras de cette affaire....
Voici par exemple un article avec des références montrant l'hypocrisie culottée d'hillary sur cette affaire
Désolée mais je ne sais pas mettre les liens convenablement, faudra faire un copié-collé
http://americana.blog.lemonde.fr/category/ohio/

@Anar
Cela ne s'appelle pas de la faiblesse très cher mais de la diplomatie.
Condamner fermement une attitude sans forcément faire le pit-bull à la Hillary.....

C'est dans ce genre de comportement et de maitrise de soi qu'on se rend compte QUI sera le plus apte à diriger une grande nation : celui qui sait maitriser ses nerfs ou celui ou celle qui fait une montée de lait à chaque occasion avec comme conséquences des menaces de guerre en Iran par exemple.......

17.Posté par hadya le 20/05/2008 12:08
Petite erreur pour mon lien
http://americana.blog.lemonde.fr/2008/03/07/clinton-obama-le-nafta-gate-quand-le-canada-sen-mele/

18.Posté par René le 20/05/2008 14:48
Salut Rico, si tu me permet de repondre à ta derniere question sur si Jesse J. venait à etre hospitalisé...et Hilary declarait qu'il fut le meilleur candidat pour la communauté noire que le pays est connu...

Eh bien cela serait d'abord très très mal vu, et ca lui pourrait lui couter encore bien plus de dommage comme elle n'en pas encore eu en politique...non seulement parce qu'elle ne fait pas partie de cette communauté (donc ca serait assez maladroit) et aussi parce qu'on n y verait trop une attaque en l'encontre d'Obama. Et aussi parce que beaucouq, franchement beaucouq de gens ne partageraient pas cet avis.
Mais ce qui m'interpelle ce n'est meme pas se ce qui se passerait si... mais c'est ce qui s'est passé pour que tu proposes ca. Franchement je me demande d'ou tu reussis à sortir un tel exemple qui est bien different et pas du tout comparable au present cas de figure. Pourquoi ce besoin de vouloir "racialiser"? Tu fais unpeu comme les Clinton quand ils ont essayé de reduire Barack au seul candidat des noirs, et le resultat, on l'a vu derriere.

Et en plus, je ne pense pas que le staff d'Obama ont jamais essayé en Premier de faire jouer le facteur raciale. Et cela tout simplement parce qu'ils auraient été perdants. Ce sont ces adversaires qui ont fait des gaffes, et après ils en ait suivi ce qu'il en ait suivi.

Quand Obama a maladroitement parlé des travailleurs de Pensylvanie, il l'a lui aussi payé derriere CASH! Meme si dans ce qu'il dit y a surement beaucouq de vérité, l'équipe d'en face s'est bien demerdé pour en profiter.

Ni Barack Obama, ni son staf ne se sont (à ma connaisssance) jamais attaqué diectement à la personalité de Hilary, elle les a faits elle meme ses gaffes, et c'est salit toute seule, et parfois avec l'aide de son mari). Alors que l'autre à ainsi choisi d'orienter sa campagne (une des causes à mon avis de son echec) : tout y est passé, elle a utilisé les propos du pateurs Wright, mis en doute le patriotisme de Barack, affirmer qu'il dit des choses dont il n'assumera forcement pas etc... Et je te demande aumoins de reconnaitre cela, oubien de le contredire, sinon, comprends que l'on aurait legitimement des doutes sur ta bonne foi Rico.

ET pour conclure, je souhaite que l'on arrette avec tous les clivages raciaux. Obama lui meme s'est refusé de se presenter comme le candidat seul des noirs, et meme s'il fait 91% de cette comunauté, il ne va pas s'en plaindre. Et meme s'il fait ces 91%, c'est aussi en grande partie à une grande partie de la communauté blanche qu'il est là ou il est.

Chacun sait pourquoi il vote Obama, Obama lui il dit qu'il est le candidat qui veut prendre ce pays, pour l'unifier et pour redorer l'image l'Amerique.

19.Posté par rico le 20/05/2008 14:48
Pour faire un lien:
sélectionnez d'abord le mot que tu veux transformer en lien
cliquez sur la 5eme icone entre "Commentaire" et la fenêtre d'édition dans laquelle vous êtes en train d'écrire
"http://" apparaît: vous n'avez plus qu'à copier le reste de l'url.
Pensez à mettre un espace entre la fin de l'url et la suite de votre commentaire.

Hadya, avec ce que je peux lire de ton url (visiblement tronqué, donc le lien ne marchera surement pas :-( ) , ça donne lien

20.Posté par hadya le 20/05/2008 16:02
Rico tu sais quoi?
Je te demande soit de me croire sur parole lol soit d'aller sur Google et taper "Hillary Clinton Nafta", tu y verras des choses très intéressantes
A plus

21.Posté par rico le 20/05/2008 18:24
Faut pas abandonner.
Voilà en tout cas comment les choses doivent apparaitre dans ta fenêtre (J'ai juste enlevé la 1ere parenthèse de type crochet pour que l'application ne le transforme pas en lien tout propre

lien 1 vers google]url:http://www.google.fr/

lien 2 vers google mais je cause derriere ]url:http://www.google.fr/ et je peux parler vu que j'ai mis un espace



Marjorie, Julien et cie:
un petit didacticiel ferait du bien parce que ce problème est récurrent et que tout le monde n'est pas doué en informatique ;-p
(et au passage, si on pouvait avoir les liens d'une autre couleur que le mode gras, ce serait bien mieux).

22.Posté par rico le 20/05/2008 18:55
René:
Wright c'était des journalistes qui l'ont sorti, pas le staff Clinton et le pin's qu'il évite de mettre aussi.
Par contre la polémique MLK elle venait bel et bien du staff Obama, les journalistes n'ayant pas moufté dans les jours suivant ces propos.
Quand la "gaffe" vient d'un camp et que l'autre met le doigt dessus, il faut voir les deux actions et non se contenter de dire:
Obama est visé donc on en parle à cause du clan Clinton.
Clinton est visée donc c'est qu'elle a fait une gaffe(*).

Hillary a préservé sa campagne du sexisme et n'a pas écorné l'image d'Obama vis à vis des femmes. L'inverse malheureusement est faux.
Obama aurait pu l'éviter en coupant court dès le début sur la polémique MLK. Il a fait une erreur majeure en laissant la controverse enfler pour s'assurer l'électorat noir.

Enfin, tu me reproches de "racialiser" la candidature d'Obama. Je te réponds que la question essentielle, c'est: qu'est ce qui fait courrir nos candidats; quelle est la trace qu'ils souhaitent laisser dans l'histoire au vu de leurs parcours ?
Evidemment qu'Obama s'intéresse à davantage qu'aux seuls problèmes raciaux et Clinton aux seuls problèmes de santé.
Mais ces aspect sont leurs points fondamentaux. Ils se lisent dans leurs actes et leurs discours (cf celui de Philadelphie pour Obama).
L'attaque d'Obama au sujet de Ted Kennedy est vicieuse: elle vise Clinton dans son orgueil et ce qui lui tient le plus à coeur, alors qu'il a partie gagnée et qu'il devrait s'abstenir de ces mesquineries blessantes.

(*) En l'occurence, la "gaffe" d'Hillary en la matière serait celle que ferait un homme politique en célébrant Victor Schoelcher ou Frederik de Klerk.

23.Posté par hadya le 20/05/2008 22:39
Rico je retenterai demain lol, j'avoue que je ne suis pas une pro en informatique en effet

Marjorie et Julien, d'accord avec Rico, ce qui serait bien c'est de pouvoir mettre le lien en faisant un copié-collé tout bête comme dans la plupart des sites de façon à ce que le mot "hyperlien" apparaisse tout simplement et de couleur diifférente


24.Posté par Funnymine le 20/05/2008 23:23
@ Rico

L'étrange parallèle Obama-Clinton/Luther King-Johnson insinué par Hillary, au moment même où Billou dérapait sans vergogne sur la question raciale, n'était rien d'autre qu'une stratégie pour renvoyer le "métis" dans les tréfonds d'un archétype très ancré aux USA et plus généralement dans les sociétés post-esclavagistes : celui du "noir" (MLK) devant attendre le consentement du "blanc"(Johnson) qui sait ce qui est bon pour lui. Cette mentalité nauséabonde est malheureusement répandu dans le sud profond et les Clinton (qui ont su mettre l'électorat noir dans leur poche en d'autres temps) le savaient parfaitement.

Je ne vois donc pas pourquoi il faudrait passer sous silence cette "gaffe" d'Hillary qui fait d'ailleurs penser à une autre perpétré par son ex-trésorière Geraldine Ferraro. Je ne parle pas non plus de la polémique sur les "travailleurs blanc". Que n'entendrait-on pas (à raison) si Obama avait sorti "Hillary ne plait pas aux noirs" ?!!

Si vous n'êtes pas capable de sentir la puanteur racialisante et clivante de la campagne Hillary, Naple devrait être un paradis pour vous...

25.Posté par rico le 21/05/2008 20:09
Funnymine :
Tiens, te revoilà toi !
Si je rend hommage à Frederik de Klerk tu va me taxer de racisme parce que je dénigre implicitement Nelson Mandela ? Ou est ce que sans le contexte d’une campagne politique qui te rend partisan tu auras plus de lucidité ?

Puisque tu te poses des questions sur mon flair, je vais te dire ce que je ressens :
- D’abord ton argumentation ici présente est caractéristique non pas de la vision (ou de la prose…) d’Obama ou de MLK qui parlent d’union des américains mais de mouvements revendicatifs panafricanistes qui ne conçoivent ces relations que par des rapports de force blancs/noirs.
Pour les 1ers, l’action de Lyndon Johnson (qui a nécessité son lot de courage politique) est la victoire de la raison, de la justice et des arguments.
Pour les 2nds, les noirs ont vaincus l’opposition des blancs.

- La racialisation de la campagne, je la constate depuis 3 mois dans les commentaires de soutien des pro-Obama.
Un bon tiers d’entre eux ont des pseudos d’origine Africaine/antillaise
Parmi ceux qui restent et dont les pseudos ne permettent pas d’établir une telle origine, c’est souvent leur argumentation qui s’en charge : cris au racisme dès que l’on ne partage pas leur enthousiasme, références culturelles et religieuses…jusqu’à aujourd’hui je ne t’avais pas encore rattaché à cette catégorie mais là, c’est chose faite.
Au bout du compte, on arrive rarement à des arguments convaincants et trop souvent à des numéros indignés de personnes très polarisées racialement et reprochant précisément cela à celle qui s’oppose à leurs volontés.

- Te concernant, je me souviens avoir été frappé par une de tes réponses chez Maria :
Invité à exposer les raisons de ton soutien à Obama, tu avais déballé la plupart de ses mesures sans en mettre aucune au 1er plan.
Un type normal cite une ou deux raisons, trois c’est rarissime (surtout lors de primaires).
Au delà, c’est qu’aucune n’est la vraie raison de son adhésion et qu’il faut chercher à lire entre les lignes, la personne masquant quelque chose. Tu es plus intelligent et cultivé (jolie ton allusion à Naples) que beaucoup, mais au final pas fondamentalement différent.

26.Posté par Souley le 22/05/2008 03:37
@rico

Je suis africain et je ne comprends pas ton sens d'analyse.Le panafricanisme n'a rien avoir avec du racisme.C'est la volonté et le besoin d'un peuple en l'occurrence les africains et les descendants d'Afrique,de s'unir et de surmonter des défis communs.D'ailleurs si tu connais l'histoire des acteurs de ce mouvement tu remarquera qu'ils ne sont pas tous noirs.
Tu me dira sans doute pourquoi les noirs américains ont adhéré à ce mouvement.L'unique raison est liée à leur histoire(descendants de l'Afrique) et à leur situation à l'époque.Il fallait bien qu'ils se rattachent à quelque chose pour exister.
Actuellement ,l'Europe veut faire bloc commun pour contrer l'influence américaine dans le monde ,ce qui me semble légitime.Mais je peux pas résumer ce fait à l'anti-américanisme.
Par ailleurs je tiens à te dire que je ne suis pas pro-Obama mais je partage beaucoup de ses idées et en même temps je suis en désaccord avec certaines.Pour le reste ça fait partie de la politique.Regarde ce qui s'est passé en France avec l'UMP avant la nomination de Sarkosy comme candidat(qui ne fut pas une surprise).
Le seul truc qui me dérange côté Clinton est qu'ils ont leur d'apprécier les gens qui disent qu'ils ne votent pas Obama à cause de la couleur de peau ou bien qu'ils sont démocrates mais voteront McCain au détriment d'Obama. Obama lui a dit que ses partisans voteront Hillary. Même si ce n'est pas le sentiment de la majorité de ses partisans ,il les met en garde de ne pas sombrer dans le dérisoire.On est démocrate ou on ne l'est pas.C'est peut être plus facile à dire quand on est devant mais c'est ça un leader .
Honnêtement je comprends Clinton,c'est dur à avaler mais bon que voudrais-tu que je dise? il faut un gagnant et respecter les règles du jeux communément établi.Il me semblait qu'elle l'a elle même admis que ça ne compte pas le jour de sa victoire virtuelle en Floride et au Michigan.Et je pense que vu la tendance actuelle même si on refait le vote il n'est pas évident qu'elle face le même score..
On peut faire un peut de maths:
En Floride elle a gagné avec 50% et Obama 34% si on suit les règles elle aurait 106 del contre 72.Au Michigan elle a gagné avec 55% contre 40% qui ne l'ont pas voté et pour faire juste on pourait dire que Obama aurait dans le 40% car il le faut bien sinon c'est con vu que sont nom n'était pas sur la liste ,dans ce cas elle aurait 86 del contre 63 .En tout elle aurait une avance de 57 del.A moins de remettre en cause tout je ne vois pas comment elle compte rattraper son retard.Je ne sais pas mais c'est assez bizarre comme arguments.Oh si je vois ,le vote populaire ! mais l'autre dirait moi j'ai plus de délégués et on avancera pas .Drôle de primaires!
Juste pour finir concernant Frederik de Klerk tu peux bien sur lui rendre hommage.Pour ce qui est de Mandela sans commentaire...

27.Posté par Funnymine le 22/05/2008 05:31
@Rico

Interressant votre commentaire.

Je vous parle du caractère racialisant de certaines interventions de la campagne Hillary et vous, vous tentez de faire un lien avec mes origines et mon supposé "panafricanisme" dont mon commentaire serait "caractéristique". Guidez par votre paranoïa vous mettez les individus dans des catégories complètement surfaites et caricaturales. Moi qui parlait de "puanteur racialisante et clivante" me voilà servit !!!

De plus, dans aucun de vos paragraphes vous ne répondez à la question soulevé par mon intervention, à savoir l'exploitation cinique de l'équipe Clinton des vieux démons (que vous semblez être le seul à nier) à des fins électoralistes.

Je passerai rapidement sur votre exemple de l'hommage à Frederik de Klerk qui décontextualise mon propos et n'apporte rien au débat. En effet, tout est question de contexte. La sortie d'Hillary sur MLK intervenait au moment d'une autre polémique où son mari tentait d'enfermer Obama dans l'image du candidat des noirs à l'aide d'une sournoise comparaison avec Jesse Jackson. Beaucoup de commentateurs y ont vu une stratégie globale.
Le sud profond est traversé de tensions et d'un imaginaire hérités de la période esclavagiste que le plus angéliste des politiciens ne saurait ignorer, même si la complexité des relations humaines ne peut s'arrêter à cela. Ceci est une constatation et non l'expression d'une vision arbitraire des sociétés. Et puisque mon cas semble soudain vous interresser, sachez que je ne crois pas au concept de la "race" qui n'est qu'une création de l'esprit et un outil du maintient d'un "ordre" social comme peuvent l'être les "castes" en Inde...

Quant à votre argument du "type normal qui cite une ou deux raisons" franchement vous aurez pu évitez de sortir pareil ineptie généralisante. Le jour où j'aurai envie de voter pour une seul raison n'est pas arriver. Un programme politique est constitué d'un ensemble de mesures qui doivent se tenir. De là sort une vrai vision. C'est parce que les votants ont tendance à l'oublier qu'ils se trompent souvent (comme Bush qui fit sa campagne de 2004 sur la morale pour mieux détourner les regards). Obama prône un changement qu'il ne cantone ni aux questions sociales, raciales, économiques, ou de politique étrangère. Chaque pôle a son importance et sa cohérence avec les autres.

28.Posté par desgans le 06/06/2008 14:32
michelle obama belle ?
elle est moche et a un air mauvais qui n'annonce rien de bon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains