Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Barack Obama a-t-il trop dit «John McCain a raison» ?

Marjorie Paillon le 27 Septembre 2008 à 08:47

Avez-vous remarqué que Barack Obama a prononcé à de très nombreuses reprises la phrase "John McCain a raison" lors du débat présidentiel de cette nuit ? Les Républicains, oui. Ils ont même comptabilisé cet "aveu" du candidat démocrate à 8 reprises. Une belle occasion pour réaliser un spot de campagne sur cette thématique quelques heures après la fin du face-à-face.






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par jakouty le 27/09/2008 11:11
EFFECTIVEMENT OBAMA A TROP DONNE RAISON A MCCAIN CELA NE VEUT PAS DIRE QUE MC AVAIT TOTALEMENT RAISON IL FALLAIT COMPRENDRE LA NUANCE AUSSI PARCEQUE PAR MOMENT MC CAIN AVAIT LE MEME POINT DE VU QUE OBAMA C'ETAIT UNE RAISON DE POINT DE VU PARTAGE ET NON DE VICTOIRE, EN LE DISANT C'EST UN STYLE QUI PERMET DE GAGNER DU TEMPS ET FAIRE UNE REMARQUE PERTINANTE PAR LA SUITE QUI TE PERMET DE COMPRENDRE TON INSUFFISANCE EX:TU AS EU RAISON DE MULTIPLIER L'EFFECTIF MILITAIRE EN IRAK MAIS DEPUIS 2003 EST-CE QUE CETTE GUERRE ETAIT UTILE NON C'EST CELA LA VERITE OBAMA VEUT DIRE PAR CE STYLE QUE MC PEUT EXPLIQUER TOUT LE FILM DE LA GUERRE EN IRAK IL AURAIT RAISON PAR TOUS LES SHEMAS TECHNIQUES TACTIQUES ETC.....MAIS LE PROBLEME CRUCIAL CELA FAIT UN BUDGET COLOSSAL AUX USA. FAITES BEAUCOUP ATTENTION CAR CES DEBATS SONT TRES STR

2.Posté par Walter le 27/09/2008 11:54
Oui et il a eu raison de le faire.

Car pour un nouveau venu sur la scène nationale et internationale, il était important de rassurer. Il ne s'agit pas de rassurer les déjà convertis à l'obamania, mais ceux qui nombreux chez les conservateurs (républicains ou démocrates) redoutent un revanchard "gauchiste", "musulman", "noir", "intellectuel" et quoi encore.

En concédant à McCain beaucoup de points d'accord, Obama a plus pris la posture du rassembleur qui prendrant en compte la volonté de ceux qui redoutent son arrivée. Ceci est surtout important sur la politique étrangère où normalement il doit y avoir une union sacrée.

A l'inverse McCain a trop forcé le trait sur son long passé à l'heure où on veut le changement et également sur sa réputation de franc-tireur qui s'en fout de l'avis des "experts". Un franc-tireur à la fois contre les démocrates et contre Bush. Finalement on pourrait se demander avec qui McCain est d'accord aujourd'hui, lui qui comme l'a souligné Obama a voté 90% des textes présentés par l'administration Bush. Déjà il se dit qu'il est l'artisan du blocage des négociations entre la Maison Blanche et le Congrès.

Par ces temps l'opinion publique a besoin de quelqu'un de rassurant et rassembleur. Obama plus jouer sur ce régistre et il a marqué beaucoup de points si on en croit les sondages à chaud sur les "indécis".

3.Posté par Le Passant le 27/09/2008 12:15
Si John McCain est le candidat le plus âgé à cette élection, on ne peut que constater que l'âge mental de sa communication est en pleine régression. Ce principe très "nanana-nanèèèère" est tout simplement... affligeant.

Ce qui m'interpelle à nouveau, c'est cette totale absence de communication sur le fond. Le message des républicains aux américains serait-il donc : "on ne va pas vous parler du fond, ca nous savons tous que vous n'êtes pas intellectuellement en mesure d'y comprendre quoi que ce soit ?" - question à laquelle je ne répondrait pas pour ma part.

4.Posté par mkatre le 27/09/2008 14:31
Je l'avais bien remarqué et j'étais sûr que cela allait être tourné contre lui; et en plus de ca il a répété à plusieurs reprises la phrase "je crois que moi et John nous sommes d'accord sur ce point..." et vue le style bizarre de la politique américaine, je ne crois pas du tout que a joué en sa faveur.

5.Posté par Walter le 27/09/2008 14:33
Il y a un faux procès qui avait été fait à Obama : "Je sais tout sur tout et je vais vous faire la leçon".

Le débat a montré que des deux candidats, le plus arrogant n'était pas celui qu'on croyait. McCain n'a-t-il pas dit qu'il mettait entre parenthèse sa campagne pour aller en quelques heures régler la crise économique de Wall Street en commançant par déchirer le plan Paulson ?

Je pense réellement que McCain s'est mis à l'école de Sarah Palin.


6.Posté par french konnection le 27/09/2008 15:10
Effectivement, Le Passant, c'est tout à fais ce que je pense...

7.Posté par bernard29 le 27/09/2008 16:04
tout a fait d'accord avec Walter. A mon avis, OBAMA a pris un avantage que j'espère décisif. Car bien évidemment les républicains sont capables de tout et du pire dans les trois dernières semaines.

Mais on peut observer qu' Obama est vraiment prêt pour cette présidentielle. Il semble avoir tout compris de la posture politique , mais aussi politicienne, qu'il doit adopter. Il ne s'est pas encore trompé de technique et de tactique, et contrairement aux radicaux qui préféreraient le voir plus tranchant, il joue à merveille d'une serenité ferme, lucide et a la limite du consensuel qui réussit a masquer une tension naturelle à ce stade du débat présidentiel.

bravo OBAMA. une histoire est en train de s'écrire.

8.Posté par Rene FL le 27/09/2008 16:25
Cette election sera un veritable choix entre l'Amerique que l'on aime et celle que l'on aime pas du tout.
- Avec son air condesendent, genre "Barack Obama doesn't understand" qu'il a souvent repeté, avec ses "j'ai vu ca" " je connais ça" "je vais vous protoger" " je vais vous garder" McCain parlait davantage à ses supporturs qu'a autre chose, il prouve qu'il n'est pas du tout un personnage ouvert au dialogue.
- Obama lui, etait davantage plus precis,il expliquait son programe, il expliquait l'Iraq etait une erreur et encore moins une priorité, et il expliquait comment cette priorité a affecté les veritables priorités, et il reconnaissait que McCain avait souvent raison...Et ca c'est que j'appelle bien parler au indecis qui n'ont pas un parti pri.

Ce qui est hallucinant dans tout ça, c'est que les republicains essaient de faire passer Obama pour l'iluminé messi qui ouvrira les mers...alors que c'est le candidat le plus pragmatique de l'ère moderne de l'histoire americaine. Pendant que McCain qui promet "je vais vous garder, je vais vous sauver, je connais tous ces problemes" meme s'il n'explique pas le fond agit exactement comme celui qui se prend pour ce veritable tout puissant.

Vraiment c'est hallucinant! Si ils pouvait faire comprendre aux électeurs qu'avec McCain, l'Amerique ne se portera pas mieux qu'avec Bush, son leadership dans le monde sera encore plus affecté. On va encore continuer à la hair. Enfin les rappeler que tu ne peux pas en 2008 etre le leadeur dans un monde qui ne t'aime pas. Alors qu'avec Barack, il y a un vrai challenge a relevé, il y a un vrai changement a envisagé ne serait que ce dans les mentalités. ET c'est là à mon avis la victoire d'Obama hier soir : tout le monde savait qu'il était intelligent, et aujourd'hui beaucouq de gens realisent qu'il est bel et bien presidentiable.

9.Posté par Gehem le 27/09/2008 17:50
Le verdict est tombé: Obama a gagné le débat.
http://fr.news.yahoo.com/lemonde/20080927/twl-les-sondages-donnent-la-premire-manc-acb1c83.html

Dans tous les cas, ce dernier "ad" n'est meme pas coherent.
McCain is right, therefore Obama is not ready to lead. Pas logique du tout.

10.Posté par hadya le 27/09/2008 20:50
Sa grande humilité s'est-elle transformée en naiveté? lol
Mais bon, ce n'est pas bien méchant, les Neocons nous ayant habitués à pire....

L'essentiel est que Barack ait gagné ce débat dans les sondages et qu'il tienne le coup jusqu'au 4......
Le pire pour Mcbush c'est que ce débat il était sensé le gagner étant donné qu'il portait sur la sécurité intérieure......
Il doit déjà se demander comment essayer d' annuler le prochain avec une autre excuse bidon qui portera uniquement sur l'économie.....Le pauvrette, presque je le plaindrais lui et sa cruche

11.Posté par annegc1 le 27/09/2008 21:30
Cette pub n'est pas apparue quelques heures après le débat mais avant même que le débat ne soit fini. Ce qui fait s'interroger beaucoup de sites, blogs et internautes américains: comment John McCain a-t-il pu approuver un tel message alors qu'il était alors en train de débattre.
Entre ça et le fait que son camp se congratule d'avoir gagné un débat à un moment où il n'était même pas encore sûr (ou faisait mine de ne pas être sûr) de participer à ce fameux débat... le timing des pubs républicaines laisse quelque peu à désirer depuis 24 heures.

Beaucoup d'observateurs américains remarquent que McCain n'a pas adressé un seul regard à son adversaire pendant tout le débat, y compris quand celui-ci parlait et qu'un plan large montrait les deux candidats. Ou quand McCain attaquait Obama. Visiblement, plus que dans les propos tenus par les candidats qui restaient finalement très proches de leurs arguments de campagne, c'est peut-être davantage sur la posture, la gestuelle, le regard des deux candidats que la différence s'est effectuée. Et là, y a vraiment pas eu photo...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains