Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Barack Obama à John McCain : pourquoi tant de haine ?

Julien Landfried le 15 Septembre 2008 à 16:28

En 2000, McCain refusait de prendre le chemin de la campagne de calomnies ouverte par Karl Rove et George W. Bush. La campagne d'Obama demande pourquoi il prend ce chemin en 2008 dans la publicité ci-dessous.



Le script de la publicité :
Obama: I’m Barack Obama and I approved this message.
McCain: I will not take the low road to the highest office in this land.

What’s happened to John McCain?
He’s running “the sleaziest ads ever.” “Truly vile.”
“Dishonest smears”
That he repeats even after its been “exposed as a lie”
“truth be damned”
A “disgraceful, dishonorable campaign.”
After voting with Bush 90% of the time…proposing the same disastrous economic policies…
It seems “deception” is all he has left."


VOIR AUSSI : barack obama, buzz, john mccain

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par Fatah le 15/09/2008 16:36
Le problème de votre blog, c'est que ce n'est jamais traduit.
Tout le monde n'est pas bilingue.

2.Posté par Wonderchris le 15/09/2008 17:07
Chronique d'une défaite annoncée.
Si Obama espère encore un tant soit peu la victoire, qu'il vire son équipe de com.
La victimisation ca ne fonctionne pas sur les epsrits américain, sur les francais non plus d'ailleurs.

3.Posté par Thomas le 15/09/2008 20:51
Je n'entends que des cris de victoire. Quel triomphalisme ! L'élection a-t-elle déjà au lieu ?????

4.Posté par hadya le 15/09/2008 21:04
Je n'appelle pas ça de la victimisation mais au contraire une très bonne opération de com'.....
Depuis 2-3 jours, beaucoup d'articles sont entrain de cibler ces mensonges odieux, il s'en est pris plein la figure dans "The View" et......même l'ignoble karl rove dit qu'il va trop loin!

Mcbush se l'est pété cette semaine car les sondages post-convention et l'arrivée de la potiche l'ont boosté, du coup il s'est cru tout permis.....jusqu'à inventer des trucs odieux......ce n'est qu'un très juste retour de bâton et il va vite redescendre sur terre.....

D'ailleurs aujourd'hui, sans sa potiche, il n'a attiré pratiquement personne dans son meeting.....

5.Posté par Pierre Le Loup le 15/09/2008 21:50
Autant le dire tout de suite : Sarah Palin est un piège à cons destinée aux média de gauche.

L'appat est décidément trop beau et les média de gauche (dominants aux Etats-Unis) n'arrivent plus à l'éviter : ils foncent tête baissée sur cet appat pour démolir ce qu'ils perçoivent comme danger imminent.

En faisant cela, les média de gauche font exactement ce que la stratégie de McCain avait prévu :

- plus on la critique, plus apparaît le fait flagrant d'injustice : le fait têtu est qu'on ne s'est toujours pas donné la peine d'enquetter sur le passé obscur de Barak Obama (Wiliam Ayers, Jeremiah Wright, Tony Rezko) et on ne daigne toujours pas se pencher sur le cas trouble de Joe Biden (ex.: activité de lobbing au Sénat liée aux agissements de ses deux fils et de son frère ; cf. SimmonsCooper).

- un aure fait est têtu : la presse de gauche NE PEUT PAS faire autrement, toute sa culture politique, élaborée depuis des decennies, est fondée sur une théorie du complot. Le complot diabolique des forces du Mal capitalistes et réactionnaires, forcément de droite, c'est une certitude où la Religion, l'Avortement, les Armes à feu et le Patriotisme sont des mots-clés pour designer le Diable en personne. Le cinéma des années 70 y est pour beaucoup et les électeurs de gauche, empêtrés comme ils le sont dans cette vision étriquée, ne voient jamais de changement culturel chez leurs adversaires politiques. En France non plus, d'ailleurs.

- plus on attaque Sarah Palin, plus on lui donne de crédit politque : la bataille présidentielle se transforme inexorablement vers le match entre les seconds couteaux, numéro 2 Palin contre numéro 2 Obama, Joe Biden étant éliminé (il n'est plus audible, personne ne s'interesse à se qu'il dit ou pense). McCain apparaît comme un arbitre au-dessus de la mêlée.

- Sarah Palin introduit une assymétrie dans la bataille qui oblige à la comparer à Obama et rend Obama terne, voire dépassé.

Que restera-t-il à Obama à part son électorat irreductible ?

6.Posté par Thomas le 15/09/2008 22:09
Merci hadya . J'ai l'eoeil rivé sur les sondages et j'ai l'impression que la bulle se dégonfle - l'écart n'est plus en moyenne de de 1.6... Rira bien qui rira le dernier....

7.Posté par Alexis le 15/09/2008 22:16
Vous n'avez rien compris a la politique
Obama a un mepris des femmes et de certaines classes politiques
C'est un vendeur de voitures! Il promet mais ne sait delivrer.. S'il avait
ete intelligent et rassembleur il aurait du appointer Hillary. Les republicains
ont saute sur l'occasion et des 4 candidats, la meilleure est Sarah Palin..
De tout temps cela toujours etait un gouverneur qui a ete appointe .. Regardez
les elections presidentielles precedentes: Reagan , gouverneur, Clinton
gouverneur, Bush gouverneur...

8.Posté par annegc1 le 16/09/2008 00:06
@ Alexis: à la lecture de votre post, on en déduit que d'un Hillary Clinton a été gouverneur et que Palin, puisque comparée à Reagan, Bill Clinton ou W. Bush pour leurs élections respectives, est en tête du ticket Républicain. Oui, vous avez raison... c'est nous qui ne comprenons rien à la politique américaine...

@ Pierre Le Loup: je me demande combien de numéros vous avez loupé pour prétendre qu'on ne s'est pas donné la peine d'enquêter sur les liens entre Wright, Ayers, Rezco et Obama... tous ces liens ont été savamment disséqués dans tous les sens... mais sans doute, les résultats de ces enquêtes, ne corroborent pas votre opinion sur le sujet...
Pour la dernière partie de votre argumentation, il suffit de s'intéresser un tant soit peu à la politique américaine ou d'avoir lu quelques journaux tout bord confondu ces derniers jours, pour voir que la réalité est toute autre que celle que vous décrivez...

Enfin quant aux tactiques de McCain de ces derniers temps, même Karl Rove, le pourtant maître à penser de McCain version 2008, trouve que celui-ci est allé trop loin dans les mensonges... Il faut croire qu'il n'y a que quelques irréductibles et farouches anti-Obama qui ne veulent pas voir la réalité en face...

9.Posté par Thomas le 16/09/2008 00:40
@ annegc1 : je n'ai plus rien à ajouté - Ce Pierre Leloup est complètement à côté de ses pompes...

10.Posté par Le Passant le 16/09/2008 07:59
La saison des Trolls aura mis du temps à apparaître ! ;o)

11.Posté par dori le 16/09/2008 08:34
Decidement Pierre Le Loup ou Pierre Le chien vous ne comprenez rien du tout et ce qui est pus choquant c'est que vous venez etaler votre ignorance ici. Dans cette election il est question de soit continuer avec le mal en elisant McCain soit retablir le monde sur le chemin de la paix et de la prosperite en elisant Obama. Et vos opinions racistes ne nous interessent pas. Si Oboma est vraiment raciste comme vous insinuez, pensez-vous que tout ce monde sera assez idiot pour le suivre? Il faut que certaines personnes voient la realite en face au lieu de parler race tout le temps quand il s'agit d'un Noir qui fait une percee dans la politique. D'ailleurs avant de considerer Obama comme raciste il faut prendre le temps de definir le racisme: Racisme=haine envers les individus d'une autre race que celle a` laquelle on appartient. Ainsi defini, etre raciste suppose qu'on puisse appartenir a` une race. Obama est un hybride.
Le salut du monde aujourd'hui passe par l'election d' un democrate a` la maison blanche sinon ce sera une veritable crise economique avec une escalade de conflits dans le monde qui nous attendront aux lendemains de cette election et les racistes ou les nostalgiques des temps nazis se doivent de fermer tout simplement leur gueule. Si vous avez la culture de guerre dans le sang en occident, sachez que le reste du monde aspire a` vivre en paix et McCain, on ne veut pas de lui comme president du monde. Un homme qui n'a que l'experience de la guerre ne peut rien nous apporter d'interessant en cette periode de crise financiere.

12.Posté par Wonderchris le 16/09/2008 10:14
Dès qu'une personne a une opinion différente c'est un troll.
Ce que dit Pierre n'est pas sans pertinence.
Décidément cette campagne US ressemble vraiment aux élections présidentielle francaise de 2007, avec ses spécificités évidemment.

Obama a une occasion d'inverser la tendance dans l'opinion avec la chute des bourses, va t-il y arriver.

13.Posté par Gepeto le 17/09/2008 00:18
@Wonderchris : c'est pas une question d'opinion, c'est une question d'argumentation. Si quelqu'un disait "Barack va gagner parce qu'il est cooool !", je ne serai pas d'accord avec lui.

(Par exemple, je vais pas être très gentil, je trouve ce que dit dori pas très intéressant. J'ai jamais compris l'intérêt de mondialiser l'élection, comme si on avait tous le droit de vote. C'est une élection américaine, et les américains se foutent de ce qu'on pense - comme on se fout de ce qu'ils pensent quand on vote pour notre président, et c'est naturel. Les américains ne devraient pas voter pour un président qui va foutre le bordel, non pas parce que c'est notre intérêt, mais parce que c'est le leur.).

De la même manière :

- que tu dises sans raison "Chronique d'une défaite annoncée" et parles de la victimisation d'Obama, alors que c'est la tactique n°1 de McCain "I was a POW" depuis des mois,

- que Pierre Le Loup ressorte l'énormité selon laquelle les medias de gauche sont "dominants aux Etats-Unis" avant d'enchaîner sur des élucubrations débiles et sans fondement sorties tout droit du playbook évangéliste conservateur qui vomit sa haine sur une supposée "élite médiatique" censée diriger le monde on ne sait ni comment ni pourquoi,

- qu'Alexis montre qu'il vient d'apprendre le verbe "appointer" (mais pas de le comprendre, hélas, ça n'a pas le même sens que le verbe anglais "to appoint") et dise, en plus des bêtises sur les gouverneurs déjà évoquées, qu'Obama a un mépris des femmes parce qu'il n'a pas commis le suicide politique de choisir Hillary, alors que McCain, entre autres goujateries, s'oppose régulièrement au salaire égal pour un travail égal,

Ce sont des IDIOTIES, purement et simplement. Ne vous étonnez pas si on vous le dit, et ne criez pas à l'intolérance.

Quant aux sondages, Obama n'a pas entendu que la crise économique fasse les gros titres pour "renverser la tendance". Que ça lui serve probablement, c'est une chose, mais rappelez-vous-en quand on dira qu'il a été sauvé par cet événement : le bounce de McCain avait déjà fini, Obama avait commencé à remonter (légèrement, mais réellement), la côte de popularité de Palin a bien baissé depuis une semaine. Le matraquage de tous les journalistes sur les mensonges de McCain ne le renforce que chez ceux qui croient que la presse est de gauche, et qui auraient voté pour lui de toute façon, par contre elle pourrait bien affecter le choix des indépendants attirés par le "Maverick John McCain".

A bas Pierre Le Loup ! Vive Jean Leloup !

14.Posté par DOUGATH le 17/09/2008 10:21
Evidemment que MC SAME a peur d'Obama. Quand on a en face de soi quelqu'un de fort de constant et de calme, on se perd en conjectures, d'où le choix des messages mensongers et calomnieux. Partout je poserai la même question un peu d'objectivité, maintenant la Sarah refuse de coopérer à l'enqête la concerant ! Imaginez Obama refuser de coopérer à une enquête le mettant en cause, Pierre Le lOup aurait déjà déclaré vainqueur MC SAME; évidemment quand on n'a pas d'argument on passe à la calomnie, car essayer il en reste tjrs. Ah ce Mac Cain amnésique par ailleurs, on vient de lui rappeler que 4 fois il a utilisé la formule lipstick on a pig, 22 fois our fundamentals are strong ! PORCA MISERIA

15.Posté par ZapPow le 17/09/2008 23:16
@ 13) Une fois de plus, j'applaudis cette judicieuse expression de MON opinion ;o)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains