Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
Buzz

Attendre pendant qu'Obama apprend ?

Julien Landfried le 30 Octobre 2008 à 15:24

La dernière publicité négative du Parti républicain insiste une fois de plus sur l'inexpérience supposée du candidat démocrate. En usant de comparaisons classiques (prendriez-vous l'avion avec un pilote inexpérimenté ? vous feriez-vous opéré par un chirurgien inexpérimenté, etc.), les Républicains espèrent convaincre les électeurs flottant de pencher vers McCain : "Pouvez-vous attendre pendant qu'il apprend ?" demande la pub.






Dans la même rubrique :
< >


1.Posté par dfb le 30/10/2008 15:42
La co-pilote (Sarah Palin) de McCain est inexpérimentée aussi. Donc
Barack a la capacité de vite apprendre, et je pense que tout au long de la campagne (historique des élections américaines) il a déjà fait ses preuves. Il est présidentiable. Un pilote tel que McCain l'a été, a toujours besoin d'une première expérience pour avoir de l'expérience. Par définition, l'expérience n'est pas quelque chose d'innée, elle s'acquiert. Sinon au quel cas, McCain n'a jamais été président, donc inexpérimenté aussi dans ce domaine...

2.Posté par Pierre Le Loup le 30/10/2008 16:11

Publicité négative, publicité négative...

Si seulement les média faisaient leur boulot, rien que le boulot, bêtement, honnêtement et simplement, alors il n'y aurait nul besoin pour McCain d'être "négatif".

C'est une nouvelle forme de dictature : la dictature de l'opinion, non pas réfléchie et libre, mais entièrement fabriquée, conditionnée et amlifiée par les média. Sur ce plan, vous nous avez trahis.

Car si nous avons éventuellement besoin du journalisme pour qu'il nous aide à comprendre les événements complexes dans un monde réel, nous n'en avons certainement pas besoin pour apprendre les préférences personnelles du journaliste ou la ligne idéologique de son rédacteur en chef.

Attention tout de même au retour de baton : ce qui passe dans les moeurs, ce n'est pas la cause vous croyez "juste" et pour laquelle vous manipulez l'opinion publique. Ce qui passe dans les moeurs c'est la "méthode".

Aujourd'hui, votre gentille manipulation est de gauche, elle est pour la "bonne cause", mais demain ? Lorsque les gens seront inévitablement déçu par le démagogue gauchiste qui n'a pas de capacités que la publicité vante et les journalistes sans scrupules lui attribuent. Et bien demain, il y aura le retour des forces réactionnaires, plus à droite que Bush, et qui auraient en ce moment-là appris vos techniques de propagande via les articles bidons et les blogs à la noix. Cette droite-là va alors noyer le reseaux et retourner l'opinion préparée à être volatile et écervelée. Disons que vous l'avez bien cherché, ce retour futur de baton.


3.Posté par allem le 30/10/2008 16:39
Je préfère avoir un jeune dynamique comme OBAMA comme pilote ou chirurgien qu'un vieux handicapé comme McCain....

4.Posté par AMEURAF le 30/10/2008 18:19
Le Classique en France nous a appris :
"Aux âmes bien nées, la valeur n'atend pas le nombre des années"

En Afrique Centrale, l'on dit, pour mieux souligner à l'opposé, le contraire de la première pensée ceci:
"Un morceau de tronc d'arbre, il a beau rester toute sa vie dans une marre, il ne se transformera jamais en crocodile"

La première pensée classique française est valable pour OBAMA.
Son âge est celui des Présidents modernes et dynamiques (regardez Clinton, Blair, Poutine, GW BUSH; Zapatero, Brown Sarkozy..etc)

La deuxième pensée est là pour faire réflechir MC CAIN et ses partisans, car le fait d'être resté plus longtemps au Sénat qu'OBAMA cela ne lui donne pas automatiquement plus de capacité de jugement en toutes circonstances que le sénateur OBAMA !

Après tout OBAMA a voté contre l'envoi des soldats en Irak et MC CAIN a voté pour cet envoi.

Qui des deux aurait eu un bon jugement et beaucoup de courage à ce moment-là, compte tenu de l'opinion va-t'en-guerre générale qui régnait aux Eats-Unis ?

5.Posté par W. le 30/10/2008 21:54
Bonne remarque Allem, Waoouh !!!

Est-ce que les agents publicitaires de McCain se sont rendus comptent du ridicule de leur pub du chirurgien ?

Un jeune courageux et intelligent qui apprend vite ne vaut pas mieux qu'un frileux (il a peur de la pluie et du crash) et qui au sens propre ne peut pas tenir un bistouri

6.Posté par rico le 30/10/2008 22:58
Pierre Le Loup
Il y a du vrai dans ce que tu dis. Obama est un tel phénomène médiatique qu'un journal ou un blog qui s'oppose à lui tire un trait sur de substantielles possibilités de revenu, et ce n'est pas Julien et Marjorie qui me contrediront.

Ce type est inapte, c'est une évidence pure et simple, mais la dérive américaine de se choisir un président sympa comme on élit un vainqueur de la starAc ne date pas de lui. C'est un mouvement qui a été amorcé avec W.
On peut toujours réver qu'il n'y ait pas de conséquences, mais alors il faut se demander si l'on parle vraiment d'une société démocratique lorsque le choix suprême est inconséquent...

Celà dit, malgré toute la sympathie que j'éprouve pour Mac Cain dont je regrettais déjà fortement la défaite en 2000, il n'est pas non plus l'homme qu'il faut aux USA dans la situation actuelle (je parle de politique intérieure) et avec les années de vaches maigres qui s'annoncent.

7.Posté par rico le 30/10/2008 23:10
Je reviens à Obama: ce matin j'ai entendu à la radio qu'il parlait de nommer des ministres républicains !

Encore un mois de campagne et il prend sa carte au GOP !
Apparemment quand Obama disait de Sarko "Il n’est pas pieds et poings liés par des traditions pesantes ou des dogmes. Il est un exemple pour de nombreux dirigeants." il le pense encore ! Sauf que là il en fait carrément une promesse de campagne, se nouant les mains alors qu'il est sensé avoir match gagné (à croire que les sondages ne sont pas si fiables...).

Il va quand même falloir lui greffer quelques c*uilles parce que dans les circonstances actuelles, s'abaisser à ce genre de reculades c'est indigne du poste qu'il entend exercer.

Voilà pour mon coup de gueule...

8.Posté par Funnymine le 31/10/2008 03:11
Obama n'a jamais caché sa volonté de créer un gouvernement bipartisan. Il le disait déjà en se référent à Lincoln qui préférait avoir ses ennemis de son côté. Aussi les partis démocrate et républicain sont plus des "mouvances" que véritablement des "partis". Il n'est d'ailleurs pas exceptionnel de voir républicains et démocrates s'engager ensemble au congrès. Contrairement à la France les Etats-Unis sont plus adapté à une "ouverture" car la pratique du pouvoir y est bien plus pragmatique. Rappellons aussi que les indépendants représentent une part de plus en plus croissante de la population.

Obama ne risque donc pas la musolière pour ce choix. Tout dépend de qui il mettra dans son gouvernement (Personnellement je parirais quelques noix sur Hagel).

9.Posté par annegc1 le 31/10/2008 08:37
J'adore les anti-Obama qui accusent à longueur de commentaires que les pro-Obama, soit disant les seuls à être de partis pris, sans arguments en faveur du candidat qu'ils soutiennent par des formules telles que "ce type est inapte, c'est une évidence pure et simple"... Je suis impressionnée par pareille argumentation!

Quant à l'obamamanie des médias, il y a aussi beaucoup de médias anti-Obama .... Mais à voir les infos que par un petit bout d'une lorgnette, on ne voit vraiment que ce qu'on veut. Ou plutôt j'oubliais... Fox News, c'est bien connu est farouchement obama maniaque...

Quant à la publicité négative, il suffit de regarder cette élection présidentielle et les précédentes pour voir qu'elles n'ont rien à voir avec la couverture du candidat adverse par les médias... et j'ajouterais que vu le nombre de publicités mensongères et prouvées comme telles dans la pléthore de pub négatives, je m'étonne un peu qu'elles puissent servir d'argument pour s'ériger contre une prétendue couverture monsongère de la campagne américaine...
Enfin, ça m'étonne toujours que les Français ne semblent pour certains en tou les cas n'étudier les élections américaines que par rapport à leur propre échiquier politique... quand bien même les systèmes américain et français ne sont absolument pas comparables...

10.Posté par W. le 31/10/2008 11:38
Rico

Là tu fais de la désinformation, j'ai beaucoup de respect habituellement sur tes analyses car tu apportes en général les preuves sur ce que tu avances. Notamment tu avais soutenu que le plan de réforme de la santé d'obama était insuffisant comparé à celui d'Hillary. Efffectivement depuis la convention, Obama et le parti démocrate ont repris une bonne partie des propositions d'Hillary.

Par contre au sujet de la promesse d'ouverture d'obama vers les républicains, ceci a toujours été une idée qui lui était chère. Chuck Hagel le républicain du Nébraska était même l'un des favoris pour la vice-présidence. C'est évident qu'il y a républicain et républicain et obama n'ira pas prendre des clones de Sarah Palin ou de Karl Rove dans son administration. Mais républicain qui a le même état d'esprit qu'un McCain de l'an 2000 (pas 2008 !), pourquoi pas ?

Pour rappel, les "politiciens noirs démocrates" au début des primaires étaient plutôt pro-Hillary alors que beaucoup de "politiciens noirs républicains" (conservateurs) ont très tôt soutenus Obama surtout dans les états du Sud. Ce qui expliquent ses bons résultats actuellement dans ces états. N'est-ce pas le même Obama qui a organisé une réunion à Chicago avec les grands dirigeants des églises conservatrices dont beaucoup ont déclaré qu'ils étaient plus en phase avec Obama qu'avec McCain et qu'il ne reprochent à Obama qu'un seul défaut fondamental: il est pro-choice et non pro-life sur la question de l'avortement.

11.Posté par W. le 31/10/2008 15:40
à Rico

Dans les milieux conservateurs "orthodoxes" du parti républicain, il y a très peu de doutes sur le fait qu'Obama dans son éducation et dans son comportement a plus de valeurs conservatrices que McCain.

Bush avait énoncé les valeurs clefs du conservatisme : en numéro 1, il a mis Dieu, en numéro 2 il a mis la famille et seulement en numéro 3 il a mis le pays. Il faut rappeler que Bush (Jr.) n'a fait aucun effort pour aller se battre pour son pays au Vietnam.

Voici un lien vers le site d'un conservateur pur jus qui comme beaucoup d'autres (Christopher Buckley ancien éditorialiste du National Review ou Francis Fukuyama (ancien idéologue ultra-libéral) a décicidé de soutenir le candidat démocrate et selon lui ce sera bien la première fois qu'on votera démocrate dans sa famille depuis plusieurs générations.

http://iowahawk.typepad.com/iowahawk/2008/10/as-a-conservative-i-must-say-i-do-quite-like-the-cut-of-this-obama-fellows-jib.html

http://www.thedailybeast.com/blogs-and-stories/2008-10-10/the-conservative-case-for-obama

http://www.amconmag.com/article/2008/nov/03/00020/

Et ce n'est pas du tout un effet de mode. Ce sont des gens qui ont des convictions et à la lumière de leur convictions, ils ont fait leur choix. Ils sont assez intelligent pour ne pas se faire mener en bateau par la propagande électorale: réduction des impôts, avortement, etc...Sur la question de l'avortement, qu'un président dise qu'il est pour ou contre l'avortement, il n'aura pas les moyens de changer la législation dans un sens comme d'un autre qui dit que chaque état est libre de décider ce qu'il veut. Et sur la question des impôts, il ne devrait même pas y avoir de débats vu la dette abyssale que Bush va léguer à son successeur.

12.Posté par rico le 31/10/2008 23:07
W

Je ne fais pas de désinformation. Quand j'écris quelque chose, c'est que j'y croie réellement, autrement je n'en voie vraiment pas l'intérêt concernant un pays qui n'est pas le mien.
Apparemment, ce qui a été présenté hier matin (flash info Oui FM de 10h) comme une nouveauté n'en était pas une, et rend mon message n°7 largement inadéquat.

Concernant les ralliements de républicains à Obama, je comprends tout à fait que certains, notamment les plus cyniques adoptent cette démarche.
Si j'étais américain et convaincu de l'utilité de renverser le régime iranien (où tout autre de la région) à la mode irakienne, je me poserai la question suivante:
- Dois je voter Mac Cain, qui le fera très probablement s'il le faut mais qui courra le risque d'un isolement diplomatique similaire à celui de Bush en 2003
- Dois je voter Obama, qui offre moins de garanties mais qui a démontré qu'il était très changeant dans ses convictions et qui, s'il le faisait, aurait dans sa poche les opinions publiques européennes, et donc leurs dirigeants ?

Sur la question économique, qui devrait toujours être le facteur déterminant d'une élection, le choix à effectuer s'apparente à choisir un nageur entre celui qui clame depuis des années qu'il ne sait pas nager et celui qui ne sait pas parcequ'il n'a pas essayé...J'espère en tout cas que l'on aura plus de choix dans mon pays en 2012 !

Je ne reviens pas sur la question du plan santé, sinon pour signaler que le mépris qu'en ont affiché ici certains contributeurs qui se réclamaient "de gauche" (chose que je ne ferais pourtant pas moi même) alors même que la conjoncture le rend particulièrement nécessaire m'a confirmé que trop de personnes se réclament de cette obédience sans en connaître la plus élémentaire signification.

13.Posté par annegc1 le 01/11/2008 09:52
Pourquoi ici comme dans les autres post sont annoncés le double de commentaires qu'il y en a réellement???

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains