Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

Al-Quaïda en Iran ? McCain se défend à Paris

Julien Landfried le 22 Mars 2008 à 15:33

Interrogé par le quotidien Le Monde au cours de son voyage en France où il a en particulier rencontré le Président de la République Nicolas Sarkozy, John McCain s'est expliqué après son erreur lors d'un voyage en Jordanie où il a expliqué que l'Iran (chiite) aidait Al-Quaïda (sunnite), avant que son soutien Joe Liebermann (ancien démocrate) ne le reprenne.



Extrait de l'entretien accordé au Monde :

Le Monde : Vous avez surpris en paraissant ignorer la différence entre les chiites et les sunnites, et le rôle de l'Iran en Irak…
John McCain : Je mesuis mal exprimé et j'ai vite corrigé mon erreur. Je suis allé huit fois en Irak. Je connais le Moyen-Orient. Je connais les dirigeants de cette région. J'ai débattu de ces sujets pendant des heures au Sénat. Je connais ces problèmes. Les Américains savent que je suis très au fait des défis de sécurité nationale qui sont les nôtres, ayant servi pendant vingt ans dans les forces armées et ayant été mêlé pendant vingt ans à tous les débats dans ce domaine. Mais nous sommes dans la campagne politique… Au fait, le sénateur Obama a dit qu'il aimerait rendre visite au "président du Canada". Il nous arrive à tous de mal nous exprimer.


VOIR AUSSI : al qaida, irak, iran, john mccain

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par Moby le 22/03/2008 22:37
Encore un scandale dans le camp democrate: le co-directeur du staff Obama vient de traiter Bill Clinton de "macchartyste" :)).
Merrill "Tony" McPeak a dit etre "decu" du fait que Bill Clinton, en visite a Charlotte (N. Carolina), a mis en doute l'amour de la famille Obama pour les USA (la femme d'Obama avait declare que "c'est la premiere fois de ma vie que je me sens fiere de mon pays" !!).
Selon l'ancien general qui soutient Obama, "ces mots sont horribles, ce qui a dit Clinton est digne de McCarthy". La presse americaine s'est empare deja de l'affaire, c'est pas tout les jours qu'un president democrat se fait "traite" de maccarthyste!
Le pari sont ouverts: encore un conseiller d'Obama oblige a demissionner? Il serait le 4eme !

Il ya quand meme un probleme de professionalisme dans le staff Obama, il n'est pas concevable qu'ils ne sachent pas communiquer a ce point! De telles insultes vont faire des degats dans le camp democrate, cela devient une sorte de divertissment a regarder le soir. Les electeurs vont etre satures des injures Hillary-Obama, il faut arreter ce spectacle pitoyable! Malheureusement, le parti democrate semble paralyse par la lutte des clans!

2.Posté par hadya le 23/03/2008 12:07
Heureusement que le clan Obama ne chiale pas à chaque attaque de Bill.......Et notamment quand sa femme le compare à Bush.....ou K Starr......

3.Posté par René le 23/03/2008 21:48
C'est quand meme terrible, le peu de FOI dont les gens peuvent faire preuve.
Les gens nous remballent avec les "manque de professionalisme, d'inexperience" de l'un, et ne voient que de "l'experience et du patriotisme" chez l'autre.
ON peut etre contre ou pour quelqu'un mais cela ne sert franchement à rien de vouloir toujours tirer aue dans un sens de ne prendre et denoncer que ce qui peut nous servir. Beaucouq de supporteur dù Hilary, ici et ailleurs sont (ou deviennent) comme elle : PATHETIQUE!
Je ne sais pas si c'est la panique de tout perdre qui fait ça, et dans ce cas je comprendrais unpeu. Obama est loin d'etre parfait, mais dans cette campagne, il s'est comporter ma foi assez correctement et a fait beaucouq moins de gaffe que sa presente rivale.
Hilary crie partout qu'elle est beaucouq plus experimenté que le BO, et j'aimairais lui demander et : ET PUIS ? Si Ferrero s'etait presenté à ces primaires aurait elle fait un meilleur candidat que elle? Moi personnellement je pense que NON, et pourtant il me semble qu'elle a plus "d'experience" que sa championne.

On cherche maintenant partout des poux dans les cheveux du clan Obama, et bien les hommes trouvent toujours chez qu'il cherchent. Il n y a aucun clan "blanc" et parfait, juste qu'il y a d'autre plus juste et sincere que d'autres. La difference entre les deux parties presentes, c'est que chez BO, ce souvent des proches qui gaffent alors chez les Clinton, ce sont les BOSS ( Bill et Hilary) qui s'en chargent.
Moi je me demande serieusement dans quelle monde on vit? Aujourd'hui on assimile la sincerité ( les declarations de la colabaratrice de BO à propos de Clinton et de l'Alena, et puis du pasteur) à de l'amateurisme, et une flagrante mauvaise FOI (Hilary qui se dit Honoré d'etre près Barack pour ensuite Lui crier HONTE 2 jours plus tard; puis Bill qui vante la grandeur d'un ticket Clinton-Obama, pour ensuite lui accuser de ne pas aimer son pays é semaines plus tard) on appelle ca de l'excellence politique! Cherchez la cohérence.

Personnelement, je connais pas tres bien ni le senateur Obama, ni la senatrice Clinton, sur ce que j'ai vu lu et entendu, l'enfant de Hawai fait bien plus preuve de grandeur, de classe, et de jugement que l'ex first lady.
Tous ces gens qui se ralient à lui savent qui sont entrain de donner RDV à l'histoire peut importe leurs individuelles motivations.

Il y a quelqu'un ici ( Rico je crois) qui essaie de reduire le raliement de Richardson à Obama à une simple quete d'interet. Il a peut etre raison, mais je le met au defit de nier qu'il n'aurait pas fait pareil si apres avoir été aperçu avec Obama (je me rappelle plus dans quelle etat), il avait dans la semaine écoulé aporté son raliement à HRC. Je le met au defit de nier qu'il n'aurait pas parler ici d'interet, et aurait peut etre d'ailleurs vu une autre vision, un autre souffle peut etre à la campagne de Clinton.
Et en plus, Richarson se serait ralié à Hilary, il n'aurait jamais dit d'elle que c'est le genre de leader que l'on rencontre qu'une fois dans sa vie...

Il ya une chose que tout le monde doit comprendre ; Il y a une certaine difference entre avoir les competences pour etre president(e), et etre né pour etre president.

4.Posté par hadya le 24/03/2008 00:38
René
J'APPLAUDIS de A à Z
Bravo!!

5.Posté par René le 24/03/2008 14:07
Merci hadya!! Mais c'est moi qui applaudis souvent à tes interventions d'ici derriere mon clavier))

Il y a réellement quelque chose qui est entrain de se passer actuellement aux USA, et qui se pousuivrait dans le monde l'année prochaine...
-Autant au debut de cette campagne j'étais unpeu sceptique quant à la candidature de BO, autant aujourd'hui j'en suis confiant.
-Autant j'avais unpeu de sympathie pour les Clinton, autant aujourd'hui je les trouve ridicule (excusez moi du terme, mais je prefere dire les choses telles qu'elles le sont).

Ce qui m'emenne à penser que Obama est aujourd'hui en plus de son avantage psychologique le candidat le plus credible du parti democrate.
Je m'explique :
- HRC gagne les primaires, elle garde ses partizans, mais elle "perd" beaucouq de partizans de Obama vu la facon dont elle a traité ce dernier...elle est allé jusqu'à dire "avouer" qu'elle preferait McCain avant hypocritement de s'aligner et de dire qu'elle soutiendrait ce dernier s'il est investi.
-BO gagne les primaires, le reve continue, les gens continue d'y croire... bref la dynamique suit son cour.
Tout ceci pour dire que BO a plus de chance de recuperer les supporteurs d'Hilary, qu'elle de lui. Parce que lui, il respecte, force l'admiration alors qu'elle a plus repugnés les gens que ne leurs ait plus.

Quant à McCain, lui c'est une autre farce, il me semble meme etre pas très intelligent quoiqu'il a lui aussi de l' "experience". Mais Son raisonnement me parait plus militaire et tordu que sensé et politique.

Que le meilleur gagne!

6.Posté par rico le 24/03/2008 16:49
René, puisque tu me sollicites, voici mon appréciation:
mais cela ne sert franchement à rien de vouloir toujours tirer aue dans un sens de ne prendre et dénoncer que ce qui peut nous servir.
C'est très juste. Dommage qu' aussitôt ce beau principe énoncé, tu le contredises pour reprendre un argumentaire militant à sens unique.

Tu dis que l'expérience ne fait pas tout, en citant ce que donnerait FerrAro (pas FerrEro): c'est un raisonnement caricatural. En adoptant le même, je te signale que le changement ne fait pas tout non plus, que l'élection de Will.i.am des black-eyed-peas serait un changement plus conséquent encore et assurément peu judicieux (et encore mois que le cas FerrAro).
Voilà: 1 partout balle au centre sur cette passe d'arme très... subtile.

Tes défis sont aisés à relever: Richardson est encore moins utile à Clinton qu'à Obama.
En conséquence, l'indifférence m'aurait empêché de critiquer la sincérité de son ralliement (mais si ça te fait plaisir, je te concède sans aucune difficulté que les soutiens d'Hillary ne sont pas tous désintéréssés) et la crainte du ridicule m'aurait empêché de célébrer son ralliement comme "un nouveau souffle".

Ta différence entre avoir les compétences pour être président(e), et être né pour être président c'est celle aussi entre prétendre devenir président au terme d'une longue carrière politique d'engagement et vouloir le devenir sitôt entré en politique pour bénéficier de l'ouverture du modèle présidentiel patiemment créé par sa concurrente et du rejet généré par un prédécesseur décevant, avec un plan marketing vieux comme le monde.

7.Posté par rico le 24/03/2008 17:18
Et je rajoute la remarque suivante, en relation avec tes propos:
J'avais déjà rapproché Obama des présidents de la série 24, mais pas suffisamment.
Il semble qu'Obama ait parfaitement intégré une déviance hypocrite générée par la pseudo-moralisation de la vie politique: le modèle du président aux mains propres.
En clair, comme les présidents de cette série, Obama laisse faire le sale boulot à son entourage en évitant résolument de se mouiller.
Les Obamaistes applaudissent à cet exemple de "politique positive" (qu'eux mêmes se gardent bien de pratiquer

Est ce qu'il ne cherche pas à savoir, ou qu'il est dépassé par les initiatives ? Peu importe, les deux poseront problèmes.
Si Bush se retranchait derrière ses délégués pour prétendre qu'il est innocent du scandale de Guantanamo, qu'il a déclenché de bonne foi la guerre en Irak (d'ailleurs, ce coup là, il l'a fait !), il est évident que les Obamaistes refuseront cette démarche, qu'ils acceptent avec complaisance et même enthousiasme quand c'est Obama qui la pratique.
Perso, je préfère voir Hillary enfiler les gants de boxe et dire en face ce qu'elle pense des tracts d'Obama sur la couverture médicale. Evidemment, elle se coupe (encore davantage) de l'électorat jeune par cette démarche, mais elle a le mérite de la franchise et de la responsabilité. Les actions que le gouvernement américain aura à mener engageront la responsabilité des USA aux yeux du monde. Et le président devra en assumer les conséquences.

8.Posté par René le 25/03/2008 09:43
Je l'accorde je ne me suis pas assez bien expliqué.
Quand j'ai "carricaturé" l'experience avec l'exemple de Ferraro, cetait effectivement pour dire que l'experience ne fait pas tout. J'ai juste voulu dire que Hilary en fait unpeu trop avec cette histoire, sans pour autant dire de quoi elle parle exactement. Elle me rappelle d'ailleur unpeu McCain qui dit qu'il dit "Je suis allé huit fois en Irak. Je connais le Moyen-Orient. Je connais les dirigeants de cette région. J'ai débattu de ces sujets pendant des heures au Sénat. Je connais ces problèmes..." Et puis cela garantit quoi? Qu'il serait un bon president? Qu'il serait un president soucieux du sort des differentes couches de la société americaine? Je pense que non! On peut avoir l'experience de n'importe que quoi...
Berlusconi a de l'experience, Chirac a de l'experience...
Pour revenir a Hilary, on dit que l'amerique a prosperé quand sous le gouvernement de son mari, il y a aussi pas mal de gens en amerique et ailleurs (à Haiti notemment) il y a pas mal de gens qui ne les aiment pas.

Pour revenir à Obama, le rapprochement entre lui et et senateur David Palmer, ca n'engage toi, ton analyse aussi. Tu dis que" Il semble qu'Obama ait parfaitement intégré une déviance hypocrite générée par la pseudo-moralisation de la vie politique: le modèle du président aux mains propres." Je te reponds c'est vous (toi et beaucouq d'autres) qui voulez l'idealisez. Personne n'est dupe. On n' est pas dans un film, mais dans un monde bien reel. Pour devenir presidentiable d'un etat comme les USA,il faut surement etre quelque part un peu "louche". Louche parce que le monde est ainsi.

Tu dis que "vouloir le devenir sitôt entré en politique pour bénéficier de l'ouverture du modèle présidentiel patiemment créé par sa concurrente et du rejet généré par un prédécesseur décevant, avec un plan marketing vieux comme le monde." Deja j'apprends à personne qu'en politique il faut etre ambitieux et "opportuniste", des que l'on se sent pret, on peut se lancer, puisque le but c'est gagner. Maintenant, avec ton "ouverture du modele presidentielle patiemment crée par sa concurente", je repond qu'il faut se calmer unpeu. Est ce que tu dis la est VRAI? Et si le plan marquetting de HRC est vieux comme me monde, ou est son merite las dedans?
J'ai comme l'impression que tu confond "clan Clinton" avec "Parti democrate"
Les Clinton ont beaucouq fait dans ce parti, mais faut pas exagerer non plus.
Obama, s'est incontestablement servi du parti democrate, mais des Clinton, un peu moins quand meme. Et pour l'histoire, en 92 à Chicago Obama par ses actions avait ramené 150 000 nouveaux electeurs democrates sur les listes electorales, ce qui avait contribués au mari d'Hilary alors candidat democrate de remporter l'illinois.
Tout ceci reste de l'hisoire, et tout le monde peut la tourner comme bon lui semble. Mais revenons au present, à ses primaires. Pour une équipe qui a de l'experience, l'équipe Clinton a semblé beaucouq en manquer devant la dybamique Obama. Ce dernier est resté sur sa ligne de conduite, a respecté sa rivale, et s'est occupé de sa campagne. Analyse ça comme il te plait mais BO s"est abstenu des coups bas, et à annoncer qu'il soutiendrait Hilary si cette derniere était elu. Et elle a fait exactement le contraire avant de dire hypocritement (ou bien forcée) qu'elle serait derriere BO s'il etait investi.

Rico tu dis "Perso, je préfère voir Hillary enfiler les gants de boxe et dire en face ce qu'elle pense des tracts d'Obama sur la couverture médicale. Evidemment, elle se coupe (encore davantage) de l'électorat jeune par cette démarche, mais elle a le mérite de la franchise et de la responsabilité. Les actions que le gouvernement américain aura à mener engageront la responsabilité des USA aux yeux du monde. Et le président devra en assumer les conséquences.
En sous entendant que Obama est idealisé, toi meme tu idealise Hilary. Tu fais d'elle une batante qui enfile les gants de boxe... Bush n'a t il pas enfiler ces gants de boxe, y a t il un president qui n'enfile les gants de boxe, Obama n'enfilerait il pas les gants de boxe?
Tu preferes une Hilary crie HONTE à Obama pour ses tracts, deux jours après avoir dit qu'elle était honoré d'etre avec lui. Obama a expliqué que cela fait unpeu parti de la campagne, et elle avait egalement pareil. Tu penses reelement que Obama n'assumerait pas les conséquences des actions du gouvernement americain?
Tu nous sors l'image d'un Obama qui se cache derriere ses collaborateurs...et moi je te demande DE QUOI TU PARLES? Ce que certains ont dit, n'engagent qu'eux meme. A t il reculer devant une responsabilité? il a mené sa campagne assez correctment, c'est à dire en respectant les regles et sa campagne, et je te remets au defi de nier ça!

Puis tu nous sors l'image d'une Hilary forte et responsable qui assume et pour tout sur son dos. Une fois de plus je te dmande DE QUOI TU PARLES? la femme se sert du passé de son mari, elle a pleuré pour gagner 1 etat (c'est mon avis),elle a fait plus d'une fois demontrer son hypocrisie, elle a basé sa campagne sur celle de son rival et j'en passe. et aujoud'hui elle nous sort l'hisroire de la bosnie...

Elle denonce les talents d'orateur et l'engouement que succite son rival, parce qu'elle en est pas capable!

La conjoncture et le temps fait l'experience, l'hisoire et les principes le grand homme.

PS ; pour l'histoire "competence pour etre preident et né pour..." , c'était juste pour titiller unpeu))) mais faut quand meme reconaitre son histooire ressemble à un vrai compte de fée.

9.Posté par rico le 25/03/2008 15:30
René:
Ecoutes, j'ai un problème avec toi: tes posts sont incohérents.
Tu me dis que sur Obama et ses mains propres tu n'es "pas dupe". Moi j'ai pensé "cool, il a compris". Et bien non: tu me dis plus tard "Tu nous sors l'image d'un Obama qui se cache derriere ses collaborateurs...et moi je te demande DE QUOI TU PARLES? Ce que certains ont dit, n'engagent qu'eux meme.".
Relis de nouveau mon post, et tu verras que cette phrase que tu écris, c'est précisément ce que je dénonce. Les actes de son entourage engageront la responsabilité du président des USA, il ne doit pas en être autrement lors de la campagne !
Le clan Clinton attaque: les obamaistes trouvent Hillary honteuse. Le clan Obama attaque: ils maintiennent après qu'Obama est innocent de tout !
C'est de la lucidité à temps partiel. Note que ce n'est pas Obama que j'attaque, mais les obamaniaques du site et l'image d'Obama qu'ils acclament.
Obama a pris ses responsabilités lorsque Power a dérapé, il ne l'a pas fait lorsque son staff a crié au racisme parcequ'Hillary a encensé le rôle de Lyndon Johnson dans la lutte des droits civiques des noirs (ce qui était pourtant beaucoup plus grave).

C'est le point auquel je tiens le plus, pour les autres:
-Hillary a personnifié pendant des années une figure nouvelle (en tant que femme) apte à devenir présidente. C'est grace à elle (en partie certes, mais une part énorme tant son ombre a planné sur la vie politique de la dernière décennie) que les américains, peuple très conservateur, sont susceptibles de voter pour autre chose qu'un homme blanc (et avant Kennedy, on pouvait ajouter WASP).
Sans elle, Obama n'aurait pas eu beaucoup plus de succès que Jesse Jackson.
En cyclisme, ce qu'il a fait s'appelle "sucer la roue". Sur une étape, un suceur de roue peut sembler impressionnant de facilité, mais lorsqu'il devient attendu et qu'il doit ouvrir la route, le mythe s'effondre.
- Tu dis quelque chose d'intéressant ici: Pour revenir a Hilary, on dit que l'amerique a prosperé quand sous le gouvernement de son mari, il y a aussi pas mal de gens en amerique et ailleurs (à Haiti notemment) il y a pas mal de gens qui ne les aiment pas.
On a connu ça chez nous: la principale période de prospérité récente c'était avec Jospin, et on a vu comment il en a été remercié: le plus gros gâchis politique qu'il m'ait été donné de voir (il ne sera probablement toujours pas remplacé en 2012). Ce genre de fiasco n'arrive qu'à gauche, là ou l'électorat jeune et bobo rêve à tout va, l'électorat de droite est pragmatique et réaliste. Jospin "n'était pas assez à gauche" alors que ses deux échecs principaux (35 heures trop dirigistes, France Télécom presque en faillite) sont justement dues aux excès de gauchisme !

10.Posté par Yvon Thivierge le 25/03/2008 18:16
Que veut dire le &#8220;We are succeeding in Iraq&#8221; de McCain suivi d&#8217;un &#8220;et je me fous de ce les autres en pensent&#8221; qui s&#8217;harmonise parfaitement avec l&#8217;outrecuidance de son modèle Cheney qui se fiche de ce que veut la majorité des électeurs ? Nous sommes en train de réussir à maintenir les morts à moins de 50 par jour ? Cela ne rappelle-t-il pas la &#8220;victoire&#8221; voulue et brandie mais jamais définie par Bush ? Il a vite fait disparaître, et pour cause, la bannière &#8220;Mission Accomplished&#8221; de son site ouèbe.
Pourquoi les médias minimisent-ils ses gaffes et autres bourdes et remettent-ils même en place son convoi &#8220;Straight Talk Express&#8221; quand il déraille ?
Arianna Huffington s&#8217;en prend à juste titre notamment au Washington Post, à CNN et, bien sûr, à Faux News pour le traitement de faveur qu&#8217;ils accordent à John McBush comme si leurs proprios blancs étaient en colère et considéraient la Trinity United Church of Christ de Chicago plus dangereuse et inimicale que Al-Qaida et les terroristes islamistes du Moyen-Orient :

hyperlien

11.Posté par jcdurbant le 28/03/2008 10:41
Ce McCain est en effet d'une rare ignorance ...

Et ce d'autant plus que dès le départ... c'est lui qui avait raison !!!

http://jcdurbant.blog.lemonde.fr/2008/03/21/al-qaeda-iran-c%e2%80%99est-mccain-qui-a-raison-the-distinction-between-secular-and-religious-terror-is-a-distinction-without-a-difference/

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains