Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France
A la Une

ABC News face aux critiques après le débat Obama-Clinton

Julien Landfried le 17 Avril 2008 à 23:36

Le débat n'était pas encore fini que la polémique enflait sur la médiocrité des questions posées par les journalistes d'ABC News aux deux candidats démocrates hier. Près de 20 000 commentaires (!) sur le blog d'ABC, des questions sur l'impartialité de l'ancien spin doctor de Bill Clinton, George Stephanopoulos, des éditorialistes déchaînés (pour celui du Washington Post, "The Clear Loser Is ABC")... Le groupe anti-guerre MoveOn (qui soutient Obama) se fend quant à lui d'un clip vidéo et d'une pétition appelant les médias à se concentrer sur les vrais problèmes des Américains et non sur des polémiques montées de toutes pièces par les staffs des candidats et les médias.



Voir la pétition sur le site de MoveOn, les commentaires sur le blog d'ABC, et l'édito du Washington Post The Clear Loser Is ABC.

Barack Obama a lui aussi critiqué le débat dans un discours en Caroline du Nord : "we set a new record because it took us 45 minutes before we even started talking about a single issue that matters to the American people." ("nous avons établi un nouveau record car cela a pris 45 minutes avant que nous commencions à parler d'un seul problème qui intéresse les Américains").




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Novembre 2012 - 11:40 Carte électorale 2008 vs 2012 : let's do the math



1.Posté par Yvon Thivierge le 18/04/2008 00:34
George Stephanopoulos se défend pus bas d'avoir posé des questions déplacées et inappropriées.

Gardons-nous de le crucifier avant d'avoir pousser sa pouliche Hilary Clinton dans le ravin (mdr !). Mais, au vu de la plupart des 992 commentaires recueillis jusqu'ici, sa réputation est déjà fortement ternie et entachée.

Perso, je trouve dommage qu'un journaliste de la trampe de l'animateur de "Meet The Press" sur NBC Tim Russert et des grands reporters de l'émission "60 Minutes" de CBS se soit fait prendre comme un gamin les culottes baissées à jouer aux farfelus et aux attrappe-nigauds. Le poison qui ronge le journalisme américain serait-il à ce point cancéreux qu'il atteint même les plus respectables représentants de ce métier ?

http://www.politico.com/blogs/michaelcalderone/0408/Stephanopoulos_defends_debate_performance_We_asked_tough_but_appropriate_questions.html

2.Posté par Alexandre Thomas le 18/04/2008 06:28
Honte aux journalistes. En arriver à ce point montre qu'ils n'ont guère trouver miex pour tenter d'attaquer cet homme homme. Plus on cogne, plus il se relève. Franchement, qu peut soutenir honnêtement que Mac Cain ou Clinton ont quelque chose de nouveau à proposer au monde ? Seul Obama représente le changement et il sera élu. C'est lieu qui est en phase avec la population et tous ces procès letransforment en martyr aux yeux des électeurs qui auront leur mot à dire. RDV en Pensylvanie. Je commence à sentircette élection.

3.Posté par Le Magadés le 18/04/2008 09:51
Obama sera élu si les choses continue comme ça,et cela sera un grand événement pour le monde et pas seulement pour les USA

4.Posté par smoby le 18/04/2008 10:51
Ah, oui, c'est la faute aux journalistes, c'est bien connu ;).

Reuters, 18 avril:

"Il s'agissait d'un test pour Obama et je ne crois pas qu'il l'ait particulièrement réussi. Il va devoir s'améliorer. Il était clairement mal à l'aise et semblait souffrir de tout cela."

"Il doit travailler des réponses calmes, confiantes sur ces sujets parce qu'il va entendre beaucoup d'autres" questions similaires, a commenté jeudi Cal Jillson, professeur de sciences politiques à la Southern Methodist University du Texas.

Mercredi soir, les animateurs d'ABC l'ont bombardé de questions sur les prêches enflammés du révérend Jeremiah Wright, son ancien pasteur, et sur ses déclarations au sujet des habitants des petites villes, qui, selon lui, s'accrochent à la religion et aux armes à feu pour oublier leur détresse financière.

Obama a également dû expliquer l'absence, à son revers, du drapeau américain que de nombreux responsables politiques arborent pour exprimer leur patriotisme, et ses relations avec William Ayer, ancien membre du mouvement Weather Underground, gauchiste et violent, actif dans les années soixante.

Ces questions ont valu à ABC les foudres du Washington Post et des animateurs du site MoveOn.org, pilier de la gauche américaine, qui a fait circuler une pétition contre la chaîne."

:)))), on dirait la gauche bobo de France, "les medias c'est des mechants" et "parlons des vrais sujets" (lesquels? c'est nous, la gauche, qu'on etablira la liste de "vrais sujets", les autres ne comprennet pas ou ils sont tous de meche:). Vous vous rappelez de Mme Royal? Les memes arguments et avec un resultat "honorable"!

Les republicains n'ont pas encore commence la campagne, Obama a frequente plus d'extremistes qu'on croit et surtout il a fait toutes sortes de declarations farfelues:)). Allez, un avant-gout, Obama sur lui-meme, en 2004: "Je sais que je n'ai pas d'experience et de toute facon je n'accepterais jamais de me presenter pour une telle charge (presidence ou vice-presidence)". Ah bon?!

5.Posté par Johan le 18/04/2008 11:20
Doucement mais surement on voit qu'Obama n'est pas grand chose d'autre qu'un produit marketing...... Hillary '08

6.Posté par Dady78 le 18/04/2008 17:09
Le grand evenement viendra...4 novembre. Mc Cain vs BARAK OBAMA...Une victoire que le monde entier attend. BARAK OBAMA president des Etats-Unis.Hillary sait tres bien qu'il est impossible de realiser son reve.Elle n'as pas le coeur de tout quitter.Elle pense que le nam "CLINTON." est superieur a B Obama mais malheureusement que ce n'est une competition de NOM mais plutot des changements positifs dans tout les points de vu... Ce qui revient a Barak Obama. Les primaires a venir lui diront sortir de la course a l'investiture .Tout le monde attend ce jour la. Le jour ou elle dira a MC Cain: Desole, je ne peux plus t'aider a attaquer mon soit disant confrere. C'est son temp, personne ne peut l'empecher de faire son chemin.Le media qui est une force imposante n'arrive jusqu'a present pas a stopper ce dernier a poursuivre son objectif..malgre tout!


bye Hillary

7.Posté par Yvon Thivierge le 18/04/2008 18:25
Devinez qui est l’invité de George Stephanopoulos cette semaine à son émission dominicale: John McCain aka McBoob !
Qu’à cela ne tienne ! Pourquoi ne pas lui glisser une question pour le vieux schnouk comme Sean Hannity lui en a dicté une pour Obama ? Non pas sur les enjeux de cette élection mais sur l’”électabilité” et la vie controversée du sénile sénateur :

Sénateur McCain, votre première femme vous a servi de lampadaire pendant toutes les années que vous avez passées au Vietnam. À votre retour, elle est là qui vous attend. Or, tôt après elle est défigurée dans un tragique accident routier. Vous la quittez pour une héritière plus jeune, belle et riche qui a financé votre carrière politique. Il est évidemment bien connu à Washington que vous êtes un vieux loup, coureur-de-jupons et que vous avez aussi trompé votre épouse actuelle. Si vous ne pouvez être fidèle à votre femme, comment pouvez-vous nous prouver que vous allez l’être avec nous?”

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains