Ilovepolitics.info - la communication politique américaine vue de France

A la Une

le 30 Avril 2012 à 15:24

Après "Change", "Forward" - traduisez "en avant" - sonnera-t-il comme le nouveau mot d'ordre de la génération Obama ? C'est ce qu'aimerait l'équipe du Président qui dévoile aujourd'hui le slogan de sa campagne de réélection. Une vidéo de 7 minutes accompagne la devise de 2012, passant en revue le bilan présidentiel et rappelant l'opposition du Parti républicain lors du vote des réformes engagées par l'administration Obama. La bataille pour la Maison Blanche est belle et bien lancée.


A la Une

le 10 Avril 2012 à 22:20

L'histoire retiendra que c'est à Gettysburg - haut lieu de la Guerre de Sécession s'il en est - que Rick Santorum aura mis un terme à son échappée présidentielle. Sans prononcer son nom, l'ancien sénateur de Pennsylvanie concède l'investiture républicaine à Mitt Romney, lui laissant les coudées franches pour rallier les délégués lors de la Convention de Tampa en août prochain. Un scénario qui n'est pas - encore - au goût de Newt Gingrich et Ron Paul.


"Tandis que cette course présidentielle est terminée pour moi, nous continuerons à nous battre." C'est pas ces mots que Rick Santorum vient de mettre fin à sa campagne pour l'investiture républicaine. L'ancien sénateur de Pennsylvanie avait mis ses meetings et déplacements entre parenthèses depuis plusieurs jours, en raison des problèmes de santé de sa fille Bella. Il a su créer la surprise lors de cette édition des primaires 2012, en remportant 11 Etats et 275 délégués. Mais son plus grand impact aura été son pouvoir de nuisance, en remettant en question les prédictions de nomination de Mitt Romney. Si l'ultra-conservateur n'a pas fait référence au favori du GOP lors de son discours de sortie de course, les deux protagonistes pourraient se rencontrer cette semaine afin de sceller les conditions d'un ralliement officiel.

Buzz

le 21 Mars 2012 à 16:13

Alors que Mitt Romney vient de recueillir le précieux soutien de Jeb Bush - ex gouverneur de Floride, estampillé fils et frère de présidents américains -, une vidéo mettant en scène le favori républicain fait la joie des internautes. L'auteur de ce brillant mashup, Hugh Matkin, revisite le titre du rappeur Eminem en disséquant les petites phrases et interventions télévisées de l'ancien gouverneur du Massachusetts. "Will The Real Mitt Romney Please Stand Up" approche les 800 000 vues sur YouTube en 24 heures.


Politics 2.0

le 20 Mars 2012 à 19:56

A l'heure des Super PAC et de l'inflation des financements dans la campagne présidentielle américaine, Ilovepolitics s'associe au projet Moneyocracy. Un documentaire pour comprendre comment l'argent est devenu l'arme décisive des candidats à la Maison Blanche. Un projet transmédia qui vous plonge dans la peau d'un donateur de campagne. Pour arriver à réaliser ce web-doc d'un nouveau genre, les créateurs de Moneyocracy ont besoin... de vous. Une campagne de crowdfunding vient d'être lancée sur Kikstarter.com. Rejoignez-nous !


Moneyocracy est un documentaire transmédia examinant, à l’heure de l’élection Présidentielle Américaine, la décision Citizen United vs. F.E.C prise par la Cour Suprême Américaine et ses conséquences sur la démocratie U.S. L’histoire repose sur la décision Citizen United vs. F.E.C prisepar la Cour Suprême des états-Unis en janvier 2010 – autorisant les entreprises et syndicats à utiliser leurs fonds propres pour influencer les élections - et analyse ses conséquences sur la démocratie et le peuple Américain. Quelles sont les implications légales et politiques de cette décision? Est-ce le début d’une nouvelle ère où les “corporations” transformeront l’arène politique à l’image de leur affaires? Le projet focalise sur la montée en puissance des Super PACs et de leurs organisations affiliées, les 501c4. Il documentera la façon dont ces groupes essaient, à l’aide de publicité politique, d’influencer le débat politique et le vote Américain pendant les élections de 2012.

Rejoignez la campagne de crowdfunding sur Kickstarter.com jusqu'au 13 avril 2012.
Devenez fan de Moneyocracy sur Facebook.
Consultez le site officiel de Moneyocracy pour en savoir plus sur le projet.

A la Une

le 16 Mars 2012 à 14:42

Que Bill Clinton, Rahm Emanuel ou David Axelrod retiennent-ils du premier mandant de Barack Obama ? La bataille pour la réforme du système de santé, le sauvetage des géants automobiles de Détroit, le retour des troupes stationnées en Irak, ou encore la traque d'Oussama Ben Landen. Quatre années résumées en 16 minutes dans "The Road We've Traveled" - traduisez "le chemin que nous avons parcouru ensemble" - par David Guggenheim, réalisateur oscarisé pour le documentaire "Une vérité qui dérange". Une super production financée par la campagne du président-candidat pour forger l'image d'un homme en action.


Pour voir ou revoir le teaser "The Road We've Traveled" et l'article consacré à la mode des documentaires de campagne par Ilovepolitics.info, c'est ici.

Candidats

le 11 Mars 2012 à 19:02

Les documentaires en ligne pour ripoliner les biographies des prétendants à la Maison Blanche ont décidément le vente en poupe. Après l'annonce de la superproduction de Barack Obama "The Road We've Traveled", la campagne de Newt Gingrich met en ligne "Rebuilding the America We Love", une biographie de 16 minutes produite et narrée par le candidat républicain et son épouse Callista. Où l'on apprend que le jeune Newt rêvait de devenir gardien de zoo, qu'il doit son inspiration politique à la visite du champ de bataille de Verdun en 1958, et que Callista Gingrich mène cette campagne avec le même perfectionnisme que lorsqu'elle joue du cor d'harmonie. L'ancien Speaker de la Chambre de représentants est actuellement en 4ème position de la course à la nomination républicaine.


Buzz

le 9 Mars 2012 à 21:30

La campagne de 2008 a vu naitre le buzz planétaire d'Amber Lee Ettinger aka Obama Girl et ses mini shorts pro Barack. Celle de 2012 fait souffler un air bien plus chaste de christian music sur les ondes du Parti républicain. Haley et Camille Harris ont été guidées par "l'inspiration divine" - selon leur propre aveux - pour écrire "Game On", un cantique country à la gloire de Rick Santorum.


Une bluette militante écrite par deux ferventes croyantes. Le père de Haley et Camille est pasteur, alors forcément la culture religieuse familiale se ressent dans les paroles : "Game on, join the fight/ We've finally got a man who will stand for what is right/ There is hope for our nation again/ Maybe the first time since we had Ronald Reagan/ There will be justice for the unborn, factories back on our shores/ Where the Constitution rules our land/ Yes, I believe Rick Santorum is our man."

"Nous avons prié et demandé à Dieu de nous donner les mots, et la chanson est venue très rapidement" confesse Camille sur le plateau du Today Show de NBC.
Si le Seigneur les a aidé à peaufiner leurs rimes, ce sont bien les internautes qui se sont précipités sur YouTube pour visionner leur clip. La vidéo totalise plus de 350 000 en trois jours. Natives de l'Oklahoma, les deux soeurs du groupe "First Love" ont composé "Game On" pour soutenir leur candidat à l'occasion du Super Tuesday. Un talisman musical qui a visiblement porté chance à Santorum, sorti vainqueur dans l'Etat de la Bible-Belt. L'ex-sénateur de Pennsylvanie a s'est empressé de saluer ses Santorum Girls sur Twitter.

Politics 2.0

le 8 Mars 2012 à 18:54

Les réseaux sociaux influencent-ils le comportement des électeurs ? Quel est l'impact de votre communauté en ligne sur vos choix politiques ? La question fait s'arracher les cheveux des spin doctors du web. David Binetti a peut-être la réponse. Il a créé Votizen.com, une nouvelle plateforme d'échange entre électeurs où les citoyens peuvent croiser leurs contacts à partir de leurs profils Facebook, Twitter ou LinkedIn, et engager le débat d'idées en fonctions de leurs valeurs politiques. Il répond à Robert Scoble, un des reporters stars de la Silicon Valley.


Votizen.com se présente comme un service web qui permet à ses utilisateurs de découvrir comment votent leurs amis et contacts sur les réseaux sociaux, et de faire campagne pour les candidats les plus proches de leurs valeurs. La plateforme s'est donné une mission : créer une nouvelle monnaie politique basée sur les échanges entre électeurs pour réduire l'influence et l'inflation de l'argent sur les campagnes et accroitre l'importance des relations dans l'engagement civique. "Nous voulons que le friendraising - la collecte d'amis - soit aussi important que le fundraising - la collecte de fonds -" résume son co-fondateur.

En pratique, il suffit de se connecter avec son profil Facebook, Twitter ou LinkedIn. Votizen.com va alors croiser la liste de vos e-amis avec sa base de donnée et indiquer qui de vos contacts s'engage en politique. La plateforme est même capable de vous dire si vous avez voté lors des précédents scrutins. N'y voyez pas un vol de données caractérisé. Votizen.com utilise les informations rendues publiques par les Etats et comtés, ou encore celles que vous avez eu l'amabilité de renseigner sur les réseaux sociaux. Ces informations, appliquées au social graph du site, offrent une myriade de renseignements sur le comportement électoral de ses membres. Ils sont presque 890 000 aujourd'hui.

Un outil plus que précieux qui pourrait séduire les équipes de campagne. David Binetti ne cache d'ailleurs pas que son business modèle est calqué sur celui du réseau pour professionnels LinkedIn: " les campagnes ont accès à la communauté des électeurs. Elles y trouvent des gens qui souhaitent soutenir leurs candidats. Et nous facilitons cette mise en contact".

En coulisses, on retrouve Sean Parker, le bad boy de la Tech et fondateur de Napster, parmi les business angels du site. David Binetti est aussi un vieux de la vieille; il a participé à la création de USA.gov, la portail du gouvernement américain. Le service se concentre pour l'instant sur les courses électorales américaines (élection présidentielle comme scrutins locaux), mais ne s'interdit pas de s'exporter vers d'autres territoires politiques.

A la Une

le 8 Mars 2012 à 14:53

On n'est jamais mieux servi que par soi-même. L'équipe de campagne de Barack Obama l'a bien compris et produit un documentaire de 17 minutes sur les coulisses du premier mandat du président-candidat. Dirigé par le réalisateur de "An Inconvient Truth" - "The Road We've Traveled" retrace le parcours accompli par l'administration Obama depuis 2008 et dresse le portrait d'un président en action, au coeur des décisions impactant sur l'avenir des Etats-Unis. Le teaser du film vient d'être mis en ligne. La version intégrale est attendue le 15 mars prochain.


Ses opposants républicains y verront une comédie, ses supporters un film d'action. C'est en tout cas un bel exercice de storytelling pour le président-candidat. Comme le révélait hier Jim Messina, le directeur de campagne de Barack Obama, lors d'une conférence téléphonique, ce documentaire revient sur les moments forts du premier mandat du président. De David Axelrod à Joe Biden, en passant par Rahm Emmanuel, le film donne la parole à ceux et celles qui ont vécu ces quatre années d'action au coeur de la Maison Blanche.
L'acteur Tom Hanks prête sa voix à la bande annonce et David Guggenheim a été choisi pour en être le réalisateur. Il s'était déjà illustré aux côtés d'Al Gore pour le documentaire "An Inconvenient Truth", récompensé par un Oscar en 2006.

Contrairement aux derniers sujets produits par des Super PAC pour tenir l'image de Mitt Romney, "The Road We've Traveled" a été financé par la campagne de Barack Obama.
Simple candidat à l'époque, il s'était déjà essayé à l'exercice en 2008 en faisant diffuser à la télévision américaine "American Stories, American Solutions", une superproduction de 30 minutes à moins d'une semaine de l'élection de novembre. L'équipe d'Obama avait également réalisé en cours de campagne un reportage de 13 minutes pour contrer son concurrent républicain John McCain sur le scandale des Keating Five.

Avant de mettre en ligne la version intégrale de ce clip de campagne XXL le 15 mars prochain, une page dédiée est déjà disponible sur le site de campagne de Barack Obama.

A la Une

le 7 Mars 2012 à 08:47

Il aura fallu attendre jusqu'au dernier moment pour savoir qui de Mitt Romney ou Rick Santorum sortirait vainqueur de la primaire de l'Ohio. Etat symbole s'il en est, il offre une une courte avance à l'ex gouverneur du Massachusetts, mais lui aura également donné quelques sueurs froides. Au total, Romney empoche donc l'Ohio, le Massachusetts, le Vermont, la Virginie, l'Idaho et l'Alaska, soit 6 des 10 Etats en lice pour ce Super Tuesday. Santorum tire son épingle du jeu en décrochant l'Oklahoma, le Tennessee et le Dakota du Nord. Gingrich sauve la mise en conservant la Géorgie. Paul repart bredouille mais heureux des scores réalisés lors des caucus. Moralité : Romney se détache dans les chiffres, mais ne peut toujours pas asseoir une nomination sans conteste.


Mitt Romney remporte des victoires en chiffres, mais des défaites symboliques
Les instituts d'opinion avaient vu juste : la primaire de l'Ohio était plus serrée que jamais. A la fermeture des bureaux de vote, les premiers sondages sortis des urnes donnent Mitt Romney et Rick Santorum ex aequo. C'est d'abord Romney qui va prendre de l'avance, avant d'être rattrapé par Santorum, puis de repasser en tête. Résultat : un seul point sépare les deux concurrents (Romney enregistre 38% avec 453 927 voix contre 37% et 441 908 voix pour Santorum). Et les experts d'annoncer un Iowa bis.
Si les chiffres devraient rester sa en faveur, cette victoire d'une courte tête ne laisse pas présager des jours de campagne paisible pour le candidat. Il devra continuer à se battre Etat par Etat pour assurer ses arrières. Dans la foulée, il remporte la Virginie, le Vermont et son homestate du Massachussets. Les caucus de l'Idaho et de l'Alaska se portent également sur sa candidature.
1 2 3 4 5 » ... 173


L'équipe Ilovepolitics






Les Dossiers d'Ilovepolitics



Les Archives d'anciennes campagnes
Sites et ressources sur les précédentes campagnes présidentielles américaines



La Présidence Obama

Les Sondages en temps réel
Les sites des instituts de sondage les plus importants aux Etats-Unis

Les Institutions et partis américains



Les Grands médias américains
Les plus grands journaux et networks américains